Madagascar: DGI - Partenariat pour la formalisation des entreprises rurales

Une convention tripartite pour un meilleur taux de pression fiscale.

Le ministère de l'Economie et des finances continue, à travers ses démembrements, d'appuyer les initiatives pour la formalisation des petites entreprises informelles. La Direction générale des impôts vient de renouveler sa collaboration avec le cabinet NR Consult Fisc Mada et Sahanala SA. Il s'agit d'un accord tripartite destiné à la formalisation des petites entreprises rurales et des collecteurs des associations affiliées à Sahanala SA. L'objectif du partenariat étant de faciliter l'intégration des micro-entreprises rurales dans le système NIF Online et de leur délivrer rapidement leur carte fiscale. Le partenariat qui sera effectif dans les régions Sava, Sofia et Analanjirofo s'étalera sur la période du 1er mars au 30 avril.

Durant cette période, les trois partenaires vont organiser des activités de sensibilisation, d'éducation et de communication, afin d'accompagner les contribuables dans l'accomplissement de leurs futures obligations. Notons que d'autres conventions du genre ont été déjà signées. Avec des résultats plutôt encourageants car 2 900 entrepreneurs ruraux ont été formés et ont ainsi participé à l'augmentation des recettes fiscales. Et les efforts seront donc poursuivis, cette année afin d'accroître davantage le taux de pression fiscale de Madagascar qui reste encore aujourd'hui inférieur à la moyenne en Afrique sub-saharienne.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.