Sénégal: Aly Saleh Diop, ministre de l'élevage sur la question de la grippe aviaire - "La situation est totalement maîtrisée et sous contrôle"

27 Février 2021

La question de la grippe aviaire est totalement maitrisée et sous contrôle au Sénégal. Cette affirmation est du Ministre de l'Elevage et des Productions animales, Aly Saleh Diop. Il l'a fait savoir hier, vendredi 26 février à Saint-Louis où il a démarré sa tournée nationale de contact avec les acteurs du secteur. Il estime que le secteur de l'Élevage est extrêmement important pour le pays en termes de création de richesses et d'emplois. Le Ministre de l'Élevage et des Productions animales est également revenu sur l'importance de promouvoir les cultures fourragères pour permettre aux acteurs de s'affranchir de la contrainte liée à l'alimentation du bétail.

Le Ministre de l'Élevage et des Productions animales, était hier, vendredi 26 février, dans la région de Saint-Louis, première étape de la tournée nationale qu'il a entamée en vue de prendre contact avec les services relevant de son département.

Sur place, Aly Saleh Diop a tenu à rassurer les populations sénégalaises concernant la question de la grippe aviaire. "Il convient de dire de façon claire qu'après l'apparition du premier foyer à Pout en décembre, le Ministère a réagi de façon prompte et vigoureuse pour circonscrire ce cas dans ce périmètre. Et la même promptitude a été notée ici à Saint-Louis dans le parc des oiseaux du Djoudj.

À l'heure où je vous parle, la question de la grippe aviaire est totalement sous-contrôle au Sénégal. Donc, c'est l'occasion pour nous de lancer un appel à l'ensemble des consommateurs sénégalais pour leur dire que le cheptel du pays est sain et la situation est maîtrisée", a affirmé le Ministre Aly Saleh Diop, appelant ainsi les populations sénégalaises à continuer à consommer la viande de volaille qui est saine. Le Ministre de l'Élevage et des Productions animales y a également annoncé pour bientôt le démarrage de la campagne nationale de vaccination du cheptel.

Aly Saleh Diop a décliné lors de cette tournée à Saint-Louis, la vision de la politique globale du Président de la République Macky Sall, et qui consiste à moderniser le secteur de l'élevage. "Cela passera nécessairement par certains leviers visant à augmenter la productivité dans ce secteur de l'élevage en mettant un focus sur l'alimentation du cheptel, la santé animale, l'amélioration du cadre et des acteurs", a-t-il ajouté tout en invitant les collectivités locales à mettre à la disposition des éleveurs des terres pour la relance des cultures fourragères. "Je lance un appel à l'ensemble des autorités des collectivités locales pour permettre aux acteurs qui travaillent dans le secteur de l'élevage de disposer de terres pour les cultures fourragères. Cet appel fait suite à celui lancé par le Chef de l'État il y a deux ans, qui invitait les maires à aider à la disponibilité de 50 000 hectares destinés exclusivement aux cultures fourragères", a-t-il soutenu.

Toutefois, le Ministre Aly Saleh Diop a conclu par annoncer l'arrivée en avril prochain de 1400 génisses gestantes destinées à améliorer la race bovine dans le pays.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.