Madagascar: Université de Toliara - La violente manifestation des étudiants a continué hier

La manifestation des étudiants de l'université de Toliara s'est poursuivie hier à Maninday. Plusieurs centaines d'étudiants se sont rassemblés près de la station Galana Andranomena dans la commune Betsinjake, district de Toliara II.

Très vite, les manifestants ont érigé un barrage sur la RN7. Ils brandissaient une banderole témoignant leur soutien à l'étudiant mort à Toamasina.

Les étudiants réclament également le paiement de quatre mois de bourses d'études et des allocations d'équipement qui leur permettent de subvenir à leurs besoins quotidiens.

Cette manifestation ayant perturbé la voie publique, les forces de l'ordre sont intervenues pour maintenir le calme suite aux affrontements de l'avant-veille.

Dans la colère, les étudiants ont lancé des pierres sur les éléments de l'EMMO-REG sur place et ces derniers ont dû utiliser la force pour disperser le mouvement de la foule.

Dans la journée d'hier, un groupe d'étudiants a également incendié une infrastructure dans l'université, le feu a cependant été vite maîtrisé par les responsables.

Selon une source sur place, certains étudiants ne seraient pas d'accord avec les manifestations et des heurts entre étudiants ont éclaté dans le campus de Maninday avant-hier, blessant ainsi un étudiant.

Les manifestants se sont introduits dans les salles et ont perturbé ceux qui étaient en cours pour les inciter à se mobiliser avec eux. Un affrontement a eu lieu car ceux qui étaient dans les salles n'ont pas répondu aux appels.

Les étudiants envisagent cependant de continuer à manifester à Toliara ville dans les jours suivants si aucune réponse satisfaisante n'est reçue de la part des autorités universitaires.

En effet, le président de l'Université de Toliara, Andriamanantena Razafiharison, indique qu'une réunion des représentants des étudiants avec les autorités universitaires se tient depuis samedi dernier.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.