Congo-Brazzaville: Formation du gouvernement - Jean Michel Sama Lukonde a reçu quelques partis membres de l'Union sacrée

Au cours de cette journée des consultations du Premier ministre, les formations politiques, partis et regroupements qui ont rallié la nouvelle majorité politique étaient les invités de la Primature.

Le Premier ministre a ouvert, le 25 février, une série d'audiences accordées à plusieurs formations politiques membres de l'Union sacrée, dans le cadre de la poursuite des consultations qu'il avait amorcées en vue de déboucher sur la mise en place de l'équipe gouvernementale.

Le nouveau chef de l'exécutif a, d'après le programme rendu public, reçu la Convention des progressistes de la République, qui est une formation politique mosaïque au Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD). Le deuxième partI à être reçu a été le Mouvement pour l'intégrité du peuple, une formation politique mosaïque au fils aîné de l'ex-majorité, le Front commun pour le Congo, conduite par le député Adrien Bokele. Le PSD et le parti politique Zaïre ont suivi.

Il a également été noté que la Dynamique de l'opposition, la délégation des personnages qui forment le Rassemblement des forces de l'opposition et tant d'autres délégations ont été annoncés aux portes de la Primature. Cet exercice, rappelle-t-on, va s'étendre sur tous les partis membres de l'Union sacrée, avec pour objectif la participation de tous dans la formation de ce gouvernement qui sera conduit par Sama Lukonde.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.