Afrique: L'Algérie réaffirme son soutien "indéfectible et inconditionnel" au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

AOUSERD (Camps des réfugiés sahraouis) - L'Algérie a réaffirmé, samedi, son soutien "indéfectible et inconditionnel" au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, fustigeant "la transgression de la légalité internationale, les marchés douteux, la permission de l'effusion du sang des Sahraouis et la spoliation de leurs terre et richesses".

Intervenant à l'occasion des festivités du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), le vice-président du Conseil de la Nation, Ghazi Djabri a déclaré que "l'Algérie réaffirme son soutien indéfectible et inconditionnel à la lutte légitime du peuple sahraoui à l'exercice de son droit à un référendum d'autodétermination sous l'égide de l'ONU".

Affirmant que la RASD est devenue "un symbole de résistance" et "un slogan universel de la force de la légalité, grâce aux sacrifices de ses martyrs et la résistance de son peuple" il a salué les Sahraouis pour leur rejet de l'humiliation de la force d'occupation, "qui s'obstine avec arrogance à aller à contrecourant de l'histoire".

"Votre parcours de lutte sera sanctionné par la victoire à travers la concrétisation de votre droit à l'autodétermination, à l'image de la Glorieuse Révolution de novembre", a-t-il déclaré dans ce sens.

Rappelant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination "en tant que droit inaliénable et imprescriptible", il a mis en avant la solidarité internationale à l'égard de la juste cause sahraouie et du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination sous l'égide de l'ONU.

Le sénateur s'est félicité des réalisations du peuple sahraoui, sous le commandement du Front Polisario, son seul et unique représentant légitime, et ce, en dépit des entraves et des violations auxquelles il fait face.

Pour le vice-président du Conseil de la Nation, la crédibilité de la communauté internationale est en jeu car tant qu'il y aura des colonies, les stratégies régionales ou onusiennes en faveur de la paix seront incomplètes.

Dénonçant la transgression de la légalité internationale, les transactions douteuses, l'acharnement contre les faibles et la persécution permission de l'effusion du sang des Sahraouis et la spoliation de leurs terre et richesses, M. Djabri a appelé à faire prévaloir la légalité internationale pour protéger les Sahraouis et leur permettre d'exercer leur droit à l'autodétermination.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.