Algérie: Benabdeslam - La création du Conseil supérieur de la jeunesse encourage l'adhésion à l'action politique

Sidi Bel-Abbes — La création du Conseil supérieur de la jeunesse annoncé par le président de la République Abdelmadjid Tebboune vient "encourager cette catégorie à adhérer davantage à l'action politique", a affirmé samedi à Sidi Bel Abbes le président du Front de l'Algérie nouvelle (FAN) Djamel Benabdeslam.

Animant un meeting populaire à la bibliothèque de lecture publique "Mohamed Kebbati", le président du FAN a déclaré que "la décision de créer le Conseil supérieur de la jeunesse impulsera une dynamique à la scène politique et encourage cette catégorie à s'engager davantage dans le travail politique".

Djamel Benabdeslam a insisté sur la nécessité de soutenir les jeunes candidats aux élections, soit dans des listes indépendantes ou partisanes, et à leur donner les mêmes chances conformément à l'esprit de la Constitution.

Concernant la nouvelle loi des élections, le président de cette formation politique a indiqué que "cette loi comporte des amendements positifs", tout en estimant qu'il subsiste encore des lacunes et des aspects négatifs.

Il a fait savoir, à ce propos, que sa formation politique a présenté des propositions concernant les amendements contenus dans la nouvelle loi des élections, soulignant également que le FAN est prêt pour les prochaines élections législatives.

M. Benabdessalem a appelé au parachèvement du processus de développement pour construire l'Algérie nouvelle et former un cadre politique fort par l'unification des rangs et la protection du pays contre tout ce qui le guette, saluant le rôle de l'Armée nationale populaire qui représente le rempart de l'Etat, a-t-il dit.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.