Afrique: Polisario - "Il ne reste plus au peuple sahraoui que le choix du combat"

Jijel — Le secrétaire général de l'Union des étudiants sahraouis et membre du secrétariat général du Front Polisario, Ibrahim Ahmed Moulay, a affirmé samedi à Jijel qu'il ne reste plus au peuple sahraoui que "le choix du combat contre l'occupant marocain après sa désillusion face à la position de la communauté internationale".

Dans une intervention lors de la visite d'une délégation de la RASD à l'université de Jijel dans le cadre d'une tournée à travers les universités algériennes, Ibrahim Ahmed Moulay a considéré que "la lutte armée contre l'occupant marocain est devenue l'ultime recours après la désillusion du peuple sahraoui et sa direction devant la démission de la communauté internationale de ses responsabilités".

Il a rappelé que le peuple sahraoui qui célèbre aujourd'hui le 45ème anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a repris la lutte armée le 13 novembre 2020 en réponse à la flagrante violation du cessez-le-feu par l'occupant marocain, même s'il croit profondément que "les guerres n'engendrent que destruction, désolation et tragédies mais cela importe peu si le résultat en sera l'indépendance et l'autodétermination".

Auparavant, le membre du secrétariat général du Front Polisario a salué la position constante de l'Algérie et son soutien inconditionnel au droit à l'autodétermination de tous les hommes sans regard pour leurs races ou religions.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.