Togo: Les smombies sont un danger pour eux-mêmes et pour les autres

27 Février 2021
Togonews (Lomé)

Marchant les yeux rivés sur leur portable, les 'smombies', néologisme issu de la contraction de smartphone et zombies, envahissent les rues de Lomé.

Selon des études récentes, 65 % des piétons interrogés reconnaissent consulter leur téléphone en avançant sur le trottoir ou en traversant un passage piéton ou non.

Sans surprise, cette pratique est très répandue chez les jeunes. Les 18-24 ans et les 25-34 sont, en effet, 91 % à utiliser leur mobile en se baladant. De même, 73 % des personnes actives avouent le consulter en marchant.

Si un conducteur encourt une amende et un retrait du permis de conduire pour avoir consulté son smartphone au volant, aucune sanction n'est prévue pour un piéton qui traverse la rue les yeux fixés sur l'écran de son portable.

'L'usage du téléphone dans la circulation n'est pas déconseillé seulement aux conducteurs. Même les piétons doivent aussi y veiller car ils sont encore plus exposés', rappelle la Sécurité routière.

Les pouvoirs publics préfèrent, pour le moment, la voie préventive pour lutter contre les 'smombies'.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.