Cameroun: Garde présidentielle - Toujours parés pour les orphelins

Près de 500 enfants de soldats ont reçu des fournitures scolaires vendredi dernier à Yaoundé, au cours d'une cérémonie présidée par le Colonel Raymond Jean Charles Beko'o Abondo.

466 enfants, pour la plupart orphelins de père, issus de 121 familles, ont reçu des fournitures scolaires vendredi dernier, à la Cour d'honneur de la Garde présidentielle (GP), caserne d'Obili à Yaoundé. Une cérémonie riche en émotion au cours de laquelle douleur, mélancolie et joie se mélangeaient. Ces enfants qu'accompagnaient leurs parents, ont reçu du matériel didactique : crayons ordinaires et à bille, cahiers tout formats, cartables, calculatrices, règles graduées, ardoises,... tout ou presque pour démarrer sereinement l'année scolaire et académique 2020-2021 pour ces enfants de la maternelle, du primaire, du secondaire et du supérieur. Un matériel didactique qui est le témoignage des valeurs humaines articulées autour d'une solidarité et d'une générosité agissantes, entre des mécènes civils et des hommes tenue.

Des valeurs humaines auxquelles le commandant de la GP, a convié aussi bien les élus du jour que les parents. « Que les bénéficiaires d'aujourd'hui se souviennent demain, lorsqu'ils seront dans la vie active et en fassent autant », a-t-il martelé. Dans cette posture de pédagogue, le colonel Raymond Jean Charles Beko'o Abondo et la représentante du Centre des œuvres sociales de la GP, Aude Michelle Kanwe, ont recommandé aux pupilles de faire bon usage des appoints reçus. Une invite à redoubler d'ardeur au travail afin de maintenir toujours croissante, la courbe de leurs résultats. L'objectif étant de stimuler davantage les donateurs et de récompenser les efforts fournis par leurs mamans et surtout, d'honorer la mémoire de leurs papas, ayant appartenu au corps et tombés au front. Dans ce sens, le commandant a été clair : « Si vous êtes ici, c'est parce vos papas ont été avec nous. Ils ont été nos amis, nos camarades. Notre devoir est de poursuivre l'œuvre qu'ils ont commencée. Ne les oubliez pas ! »

Comme par le passé, l'édition de cette année, la huitième du genre, a débuté par une prière œcuménique. Célébration au cours de laquelle les ministres du culte ont élevé des prières vers « le Dieu des veuves et des orphelins », afin qu'il pleuve des bénédictions tant sur ceux qui ont la main tendre que sur ceux qui reçoivent ces dons pour plus d'assiduité au travail.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.