Ile Maurice: Ouverture des frontières - Pas avant juillet ?

28 Février 2021

Il faudra encore prendre son mal en patience. En tout cas, en ce qui concerne la réouverture des frontières. Lors d'une conférence de presse, hier au Prime Minister's Office (PMO), le docteur Zouberr Joomaye a précisé qu'il faudra attendre que 60 % de la population aient été vaccinés pour atteindre ce que l'on appelle l'immunité collective. Il espère que cet objectif sera atteint d'ici juillet 2021. Ce qui laisse à penser que la réouverture des frontières pourrait alors être envisagée.

En attendant, dès demain, la campagne nationale de vaccination débute. «Notre objectif est de vacciner 11 000 personnes par jour. Mais il faut que l'engouement soit là. Le Conseil des ministres a décidé d'élargir cette campagne de vaccination non seulement aux personnes âgées de 60 ans et plus mais aussi aux personnes souffrant de maladies chroniques comme le diabète, les troubles respiratoires, le cancer ou encore l'insuffisance rénale, entre autres» a déclaré Zouberr Joomaye.

Ce dernier avoue que certaines personnes ont ressenti quelques effets indésirables après s'être fait vacciner. Comme de la fièvre, des douleurs ou de la diarrhée. «Mais le plus important est que grâce au vaccin, la transmission au sein de la population ne sera pas d'actualité. Aussi, je vous demande d'aider ceux qui opèrent dans le secteur touristique. En vous faisant vacciner, vous montrez votre solidarité envers eux.» En ce qui concerne la quarantaine et ceux déjà vaccinés à l'étranger, le protocole reste le même pour l'instant. «Nous allons travaillé sur de nouveaux protocoles mais seulement une fois que notre objectif sera atteint. Ceux qui sont déjà vaccinés sauront quelles sont les mesures sanitaires qu'ils devront respecter.»

De son côté, le docteur Catherine Gaud a fait l'éloge du vaccin AstraZeneca qui, selon des études, commence à faire ses preuves. «Le vaccin est gratuit à Maurice. Donc, nous espérons que la population se fera vacciner. Certes, il n'est pas obligatoire, mais recommandé. Et on espère que la crainte que les personnes avaient au début s'estompe car plus de 200 millions de personnes dans le monde se sont déjà fait vacciner.»

Qui plus est, Zouberr Joomaye a demandé aux personnalités de l'île, aux sportifs, aux «influenceurs», notamment, d'encourager les Mauriciens à se faire vacciner. Et les ministres donneront-ils l'exemple ? «Ce n'est qu'une question de temps... »

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.