Sénégal: Réhabilitation architectural de Saint-Louis - Le maire évoque des successions difficiles

Saint-Louis — Le maire de Saint-Louis Mansour Faye invite les propriétaires de certaines concessions de l'île à se rapprocher des autorités municipales pour des solutions aux problèmes de succession empêchant leur réhabilitation, dans le cadre d'un programme de l'Unesco.

"Il y a un problème de succession qui fait qu'il est difficile d'intervenir dans ces concessions. Nous demandons à leurs propriétaires de se rapprocher des services de la mairie pour une solution (...)", a dit M. Faye, interpellé sur la vétusté de certaines maisons menaçant ruine.

Il effectuait samedi une visite de de chantiers d'infrastructures initiées par les services de la mairie de Saint-Louis.

Selon Mansour Faye, avec "des rues pavées ou goudronnées, l'ile sera revalorisée et ses maisons retrouveront ainsi une valeur réelle nette".

Il précis que "118 concessions sont concernées par ce volet dont elles bénéficient du fait de l'inscription de Saint-Louis au patrimoine mondial de l'Unesco", relativement à son volet patrimoine privé.

Le maire assure que les projets devant être mis en œuvre dans ce cadre "vont changer globalement le visage de Saint-Louis qui va retrouver son lustre d'antan".

Mansour Faye, également ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement, a notamment visité le quartier de Pikine, où la mairie développe un espace paysager pour rendre l'environnement plus sain.

Un dispensaire dont la construction est en phase terminale est également prévu à l'Hydrobase en même temps qu'un projet d'assainissement de l'île.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.