Cote d'Ivoire: Législatives 2021 à Abobo - Un message du maire Hamed Bakayoko lu par le 4ème maire adjoint

Un message du maire de la commune d'Abobo, Hamed Bakayoko, aux électeurs et électrices du Rhdp, mais également aux populations de la cité, a été lu le samedi 27 Février 2021 lors du lancement de la campagne de la liste des candidats Rhdp aux élections législatives du 6 mars 2021 au terrain Sogefiha d'Abobo.

À cette occasion, le Premier ministre, Hamed Bakayoko, également Coordonnateur Rhdp des localités d'Abobo

et d'Anyama, a depuis Paris en France, délivré un message d'espoir et de mobilisation aux populations de la commune à travers son 4ème adjoint, Brahima Ouattara, également candidat titulaire.

« C'est avec beaucoup d'émotions et un cœur plein d'affection que commence cette campagne sans moi. La douleur est grande, loin d'Abobo et sans vous les populations d'Abobo.

Heureusement, l'esprit Abobolais, c'est le groupe,c'est le gbonhi. Le gbonhi est plus fort que tout.

Chers militants, militantes du Rhdp, vaillante population d'Abobo, suivez totalement, rigoureusement, avec ferveur les consignes que j'ai laissées au ministre Kandia Camara, la Péré nationale, et aux autres membres de la direction de campagne, et Abobo relèvera ces autres défi du parti de notre nation. Et croyez moi, ça va aller. Je vous ai toujours dit "quand Abobo dit Oui, la Côte d'Ivoire dit Oui"», a lu Ouattara Brahima au nom de Hamed Bakayoko.

"Hambak, Hambak, Hambak", a scandé la foule en extase, après lecture du message.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.