Angola: Le ministre d'État encourage le partenariat entre la Police nationale et la population

Selon Pedro Sebastião, qui a pris la parole lors des festivités de la journée de la Police nationale (PN), il est temps d'appeler les effectifs pour des actions qui favorisent une augmentation de l'affection populaire et d'être à la hauteur de la devise: "Pour l'ordre et la paix au service de la nation ".

Le ministre d'État, représentant le Président de la République, João Lourenço, a lancé un appel au travail conjoint de la Police nationale avec les institutions publiques concernées, les organes de fiscalité et d'inspection, pour lutter contre les pratiques criminelles.

En présence du commandant général de la PN, Paulo de Almeida, Pedro Sebastião a indiqué que la formation technique et professionnelle du personnel était la voie à suivre.

Le ministre d'État a dit espérer que la mise en œuvre du projet «notre poste de police», qui vise à créer des commissariats de police dans les communautés, se traduira par un meilleur service à la population et à la résolution plus rapide des problèmes de sécurité publique.

Concernant la journée de la PN, le ministre d'État Pedro Sebastião l'a considérée comme un repère de réflexion et d'action pour le pays, soulignant qu'en quatre décennies la corporation a su s'adapter pour répondre aux différents défis.

La PN l'une des référencés en Afrique

La PN est parmi les cinq meilleurs sur le continent africain, selon le commandant général Paulo de Almeida, pour qui cette qualification est due à son organisation, à sa préparation et à son sens de la mission.

Pour Paulo de Almeida, la participation de la PN à la sécurisation des événements mondiaux et de notre continent a gagné l'admiration et la confiance des pays et des organisations internationales.

Selon le patron de la PN, cette admiration et cette confiance ont suscité des propositions de participation aux missions de maintien de la paix des Nations Unies et de l'Union africaine.

Il a mentionné qu'au niveau collectif, la Police nationale a fait du bon travail, mais il a reconnu qu'il y a des agents qui ternissent encore le nom de la corporation.

"Il ne faut pas confondre l'arbre avec la forêt, l'attitude de l'un ou l'autre agent ne doit pas être confondue avec l'aptitude de cette grande corporation", a-t-il prévenu.

Le ministre d'État, représentant le Président de la République, João Lourenço, a lancé un appel au travail conjoint de la Police nationale avec les institutions publiques concernées, les organes de fiscalité et d'inspection, pour lutter contre les pratiques criminelles.

En présence du commandant général de la PN, Paulo de Almeida, Pedro Sebastião a indiqué que la formation technique et professionnelle du personnel était la voie à suivre.

Le ministre d'État a dit espérer que la mise en œuvre du projet «notre poste de police», qui vise à créer des commissariats de police dans les communautés, se traduira par un meilleur service à la population et à la résolution plus rapide des problèmes de sécurité publique.

Concernant la journée de la PN, le ministre d'État Pedro Sebastião l'a considérée comme un repère de réflexion et d'action pour le pays, soulignant qu'en quatre décennies la corporation a su s'adapter pour répondre aux différents défis.

La PN l'une des référencés en Afrique

La PN est parmi les cinq meilleurs sur le continent africain, selon le commandant général Paulo de Almeida, pour qui cette qualification est due à son organisation, à sa préparation et à son sens de la mission.

Pour Paulo de Almeida, la participation de la PN à la sécurisation des événements mondiaux et de notre continent a gagné l'admiration et la confiance des pays et des organisations internationales.

Selon le patron de la PN, cette admiration et cette confiance ont suscité des propositions de participation aux missions de maintien de la paix des Nations Unies et de l'Union africaine.

Il a mentionné qu'au niveau collectif, la Police nationale a fait du bon travail, mais il a reconnu qu'il y a des agents qui ternissent encore le nom de la corporation.

"Il ne faut pas confondre l'arbre avec la forêt, l'attitude de l'un ou l'autre agent ne doit pas être confondue avec l'aptitude de cette grande corporation", a-t-il prévenu.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.