Algérie: Parution du livre blanc sur l'impact des changements climatiques en Algérie

Alger — Le ministère de la Transition énergétique et des énergies renouvelables a annoncé dimanche la parution du livre blanc sur l'impact des changements climatiques en Algérie.

Ce document a été élaboré sur instruction du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui a chargé le département de M. Chems Eddine Chitour d'engager une réflexion sur les effets des changements climatiques en Algérie, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le livre blanc décrit les pertes dues aux perturbations climatiques et les efforts qu'a faits l'Algérie pour en atténuer les effets, selon le communiqué.

"En s'impliquant dans la diminution des gaz à effets de serre (GES), l'Algérie souhaite que l'effort réalisé puisse pouvoir être apprécié à sa juste valeur par les organisations internationales en charge du climat, notamment dans le futur, du fait de l'impact négatif du au stress hydrique", conclut le communiqué.

Il a, cependant, pour ambition d'attirer l'attention sur les efforts réalisés pour atténuer les effets néfastes dus en définitive à une consommation encore importante d'énergie fossiles.

"L'Algérie fait siens les objectifs du développement du millénaire et sera fidèle à ses engagements qu'elle atteindra d'autant plus vite qu'elle est accompagnée dans leur réalisation", est-il mentionné.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.