Algérie: ARAV - Les chaînes audiovisuelles appelées à "veiller à la probité" des débats

Alger — L'Autorité de régulation de l'audiovisuel (ARAV) a averti, dimanche, les chaînes d'information audiovisuelles à "l'impératif de veiller à la probité des programmes de débats loin de l'insulte, l'invective et l'attaque à la vie privée des personnes, qu'elles soient toujours ou pas en postes", indique un communiqué de l'Autorité.

"L'ARAV avertit, encore une fois, l'ensemble des chaînes d'information audiovisuelles à l'impératif de veiller à la probité des programmes de débats loin de l'insulte, l'invective et l'attaque à la vie privée des personnes, qu'elles soient toujours ou pas en postes et quel que soit le prétexte", souligne la même source qui appelle au "respect du cadre objectif du programme et ce qui intéresse le téléspectateur".

Le communiqué de l'ARAV intervient en réponse à une plainte déposée, le 22 février, par le ministre de la Jeunesse et des Sports contre la chaîne TV Ennahar pour "campagne de diffamation et d'attaque contre sa personne et contre les membres de son département" à travers l'émission "Dakhel 18" (Dans les 18m).

Rappelant que la liberté de la presse "est une liberté responsable mais non absolue", l'ARAV affirme que "combien même elle (liberté de la presse) ouvre le champ au débat, dans le cadre de la critique constructive et des règles de déontologie, de n'importe quelle question, elle ne saurait être un moyen de dénigrement, de diffamation ou d'insulte".

En conclusion, l'ARAV met en garde, dans son communiqué, contre des mesures pénales conformément à la loi en cas de non respect des règles du droit public, de la loi relative à l'activité audiovisuelle et la déontologie.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.