Gabon: Le Sénat remanié fait sa rentrée parlementaire

Ce lundi 1er mars marque la rentrée parlementaire au Sénat, la chambre haute du Parlement. Plus de 20 ans après la création de cette institution, le Sénat qui signe sa rentrée ne sera pas le même que celui qui existait auparavant. De 102 sénateurs au départ, le nombre a été réduit quasiment de moitié ainsi que certaines attributions de son président.

La journée sera longue pour les 67 sénateurs. Dans la matinée, ils se réuniront pour élire le président de l'institution et ses adjoints. C'est un moment fort, car dans l'ordre protocolaire, le président du Sénat est une personnalité très importante au Gabon.

Depuis la création de cette 2e chambre du Parlement, il y a 24 ans, le président du Sénat avait la prérogative d'assurer l'intérim du président de la République en cas de vacance du pouvoir. Dorénavant, en cas de vacance du pouvoir, le président du Sénat n'assurera plus seul l'intérim du président de la République mais avec le président de l'Assemblée nationale et le ministre de la Défense, selon une récente modification de la Constitution.

En début d'après-midi, les sénateurs se retrouveront pour l'ouverture de leur première session. Et la distanciation physique sera plus facile à respecter dans l'hémicycle puisque leur nombre a été réduit de 102 à 67. Autre nouveauté, sur ces 67 sénateurs, 52 sont élus au suffrage indirect comme avant, alors que 15 autres sont nommés par le président de la République, une première rendue possible suite à la même modification de la Constitution.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.