Madagascar: Concours d'agent de police - Un candidat marche de Maintirano jusqu'à Antananarivo

Cinq jours. C'est le nombre du parcours d'un candidat au concours pour devenir agent de police, inscrit au centre du Lycée moderme Ampefiloha (LMA). Il a quitté la ville de Maintirano, le lundi 22 février, pour rejoindre Antananarivo et passer les épreuves écrites, le samedi 27 février.

A peine arrivé à Antananarivo, le candidat s'est tout de suite rendu à son centre d'examen pour passer le concours écrit afin de devenir agent de police. Le moment où il s'est présenté à la salle pour passer ses épreuves a coïncidé avec une visite du contrôleur général de police Fanomezantsoa Randrianarison, ministre de la Sécurité publique. Le membre du gouvernement a fait le tour des centres d'examens afin de s'enquérir de l'organisation des épreuves.

Après un bref échange avec le candidat venant de Maintirano, et ayant entendu son histoire, le ministre Randrianarison lui a remis une somme d'argent pour couvrir son séjour dans la capitale et le ticket de taxi-brousse pour pouvoir rentrer chez lui. Un peu plus de treize mille six cent candidats sont en lice aux concours pour les mille deux cent cinquante places disponibles dans les écoles de la police nationale.

Sur les mille deux cent cinquante nouvelles recrues, vingt intègreront l'Ecole nationale supérieure de la police (ENSP), à Ivato, pour devenir commissaires de police. Trente y seront également formées afin de renforcer les rangs des officiers de police. Deux cent seront enrôlées à l'Ecole nationale des inspecteurs et agents de police (ENIAP), Antsirabe, pour être inspecteurs de police et mille pour devenir agents de police.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.