Madagascar: Université d'Antananarivo - La digitalisation se poursuit

La phase de la qualification continue auprès de la faculté de l'économie, gestion et sociologie ce samedi. Elle va s'étendre à d'autres facultés pour cette semaine.

La digitalisation avance à grand pas. Jusqu'à samedi, près de seize mille cinq cents étudiants ont passé la phase de qualification. Ils sont issus de l'Ecole Normale Supérieure, de la faculté de médecine, lafaculté de droit et des Sciences Politiques (FDSP), l'Agronomie, la faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH).La faculté de l'économie, gestion et sociologie (EGS) a été effectué le samedi dernier, où plusieurs sites ont accueilli les étudiants. « L'organisation a été améliorée. Pour ce jour, un planning bien défini a été établi pour la faculté EGS. Les étudiants de chaque année seront pris à des heures bien fixées », explique un responsable. Samedi, l'engouement des jeunes étudiants a été au rendez-vous, nombreux d'entre eux sont venus tôt le matin. « J'étais là depuis 8 heures du matin, d'après qu'on nous a communiqué, nous devons nous présenter ici vers 10 heures du matin avec les documents nécessaires», témoigne Herisoa, une étudiante en M1 dans la filière gestion. A seulement 11h du matin, près de deux milles cent-dix-neuf étudiants ont été enregistrés.

Comme dans les précédentes opérations, les étudiants se sont munis d'une carte d'identité nationale, de la carte d'étudiant et d'une copie de naissance. « Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a déjà les listes des étudiants. Dans le cadre de cette opération, la vérification se fait à partir du numéro CIN qui a été recueilli. Les données manquantes auprès des étudiants ont engendré une certaine difficulté. Lorsque le numéro CIN est saisi par la faculté ou l'école est initialement erronée, la recherche se fait ainsi dans la base de données. Néanmoins, la rubrique recherche de la tablette consiste à trouver le numéro CIN de l'étudiant.», explique Jonathan Rajaonarisoa, Chef de département Paositra Malagasy.

Avantage

Mises à part les informations académiques qui ont été recueillies auprès de chaque étudiant. Des informations personnelles ont été prises. « Les informations telles que l'accès à l'eau potable, la distance par rapport à l'université ou les moyens de transport pour aller à l'université sont également prises en compte dans l'opération de qualification. », souligne le responsable. La digitalisation au sein de l'enseignement supérieur ne peut qu'être avantageuse pour les étudiants, mais également pour l'administration universitaire. La célérité dans les procédures administratives au sein de l'université en es t le premier avantage. « Lorsqu'un étudiant achève quelques semestres au sein de l'université d'Antananarivo, mais pour des raisons quelconques il doit suspendre son étude, au moment où il décide de reprendre ou de se faire transférer au sein d'une autre université, il n'aura plus de difficulté à effectuer le transfert. », enchaîne le Chef de département Paositra Malagasy.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.