Madagascar: L'opposition à Ambohijatovo, avant-hier - Manifestation annulée au dernier moment

Les forces de l’ordre ont été de nouveau présentes à Ambohijatovo, avant-hier.

Le bras de fer entre le pouvoir et l'opposition continue. Malgré le meeting avorté du samedi 20 février dernier, les « Zanak'i Dada" n'ont pas pour autant baissé les bras.

L'opposition n'a annoncé son désistement qu'au dernier moment concernant les rapports d'activités à Ambohijatovo, samedi dernier. Autrement dit, annulé au dernier moment. Est-ce par crainte de débordement, des dispositifs militaires ont été mis en place par le pouvoir. Même si ce n'est pas pareil au 20 février dernier, les activités commerciales ont cessé leurs activités, du moins dans la matinée. Mais chose curieuse, le Secrétaire d'Etat en charge de la gendarmerie nationale, le général de corps d'Armée Richard Ravalomanana a dit qu'il n'a pas été au courant qu'au dernier moment.

Ce dernier a toutefois déclaré que ces dispositions ont été prises pour éviter tout excès de la part des partisans de l'opposition. D'ailleurs, le Préfet de police d'Antananarivo, Angelo Ravelonarivo, n'a pas donné son aval pour la tenue de ce meeting en avançant que les 48h pour la déposition de la demande n'a pas été respectée et qu'Ambohijatovo est devenu un parc botanique, et que les travaux sont en cours. Bref, ce n'est plus disponible pour les « Zanak'i Dada ».

Rien n'est sûr. Mais qu'est-ce qui va se passer avec la demande de l'opposition de tenir une réunion à Soamandrakizay. Une réunion qui devrait se tenir samedi prochain. En effet, la réponse du Préfet de police a été plutôt évasive sur ce point. Il a notamment déclaré que cela dépend du propriétaire du lieu. Ce qui fait que rien n'est sûr, du moins pour le moment si l'opposition aurait cette place. A moins que c'est une diversion de la part de l'opposition. Toutefois, les députés issus de Tiko i Madagasikara persistent et signent qu'ils vont procéder à un rapport d'activités à l'endroit de la population tananarivienne.

Mais des questions se posent, est-ce que l'opposition va vraiment y venir ? Aura-t-elle l'autorisation du propriétaire du lieu ? Dans tous les cas, l'on saura un peu plus d'ici peu si ce meeting aura vraiment lieu sur ce site susmentionné.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.