Madagascar: Ambondrona - La planque d'un dealer Africain découvert

Huit individus dont cinq hommes et trois femmes ont été arrêtés par la Police des stupéfiants dans la demeure d'un Africain pour « prise et vente de cocaïne et d'héroïne », vendredi.

La police a saisi lors de la perquisition 2.56 g de cocaïne et 2.98 g d'héroïne. L'arrestation a eu lieu suite à un renseignement obtenu par un informateur concernant l'activité de ces individus dans le quartier d'Ambondrona. La police est descendue sur place pour constater les faits et après observation et une investigation plus poussée, ils ont procédé à l'arrestation des trafiquants. Un peu plus tard dans l'après-midi, deux femmes ont été également arrêtées après une fouille minutieuse, les policiers ont découvert sur elles 0.63g d'héroïne et 0.66g de cocaïne.

Ces femmes ont avoué pendant leurs auditions auprès de la police l'identité de leur fournisseur, ainsi que la maison où se cachent ces trafiquants. Les enquêteurs se sont rendus sur les lieux indiqués et ont capturé six individus, dont une femme et cinq hommes et l'un d'entre eux est un ressortissant africain.

Il a été découvert lors de cette descente, 0.06 g de cocaïne emballée dans une pochette, de l'héroïne pesant 2.35 g, une autre dose de cocaïne de 1.84 g, deux « Bangs » qui sont des objets utilisés pour la consommation de drogue et 11 tubes de conservation de drogue. Selon nos informations, ces drogues appartiennent à l'individu d'origine africaine et les Malgaches se qualifient de simples vendeurs sous sa directive. L'affaire a été déférée au parquet samedi.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.