Egypte: Le gouvernement demande aux députés de reporter fin 2021 la loi sur l'enregistrement immobilier

Le gouvernement a décidé de soumettre à la Chambre des représentants un amendement à la loi no 186/2020, portant modification de la loi 114/1946 régulant l'enregistrement immobilier, qui lui permettra de reporter l'entrée en vigueur de cette loi jusqu'à fin décembre 2021.

Cette décision a été prise lors d'une réunion en visioconférence du premier ministre, Moustafa Madbouly avec les ministres de l'Electricité, de la Justice, du Développement local, du Logement, et d'autres responsables concernés.

Le premier objectif de l'Etat est de veiller aux intérêts des citoyens et de leur faciliter la vie, a fait savoir M. Madbouly, indiquant que cet ajournement permettra au gouvernement de coopérer avec le parlement afin de trouver des idées pour inciter les citoyens à procéder à l'enregistrement immobilier.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.