Algérie: La liquidité bancaire baisse à 632,3 mds de DA à fin 2020

Alger — La liquidité bancaire a chuté à 632,3 milliards DA à fin 2020, avec une amélioration au cours du dernier trimestre après une baisse plus prononcée durant les neuf premiers mois de l'année dernière, a indiqué dimanche la BA dans un communiqué.

"La liquidité globale des banques est passée de 1.100,8 milliards DA à fin 2019 à 461,8 milliards de dinars à fin septembre 2020, corrélativement au déficit courant de la balance des paiements et aux impacts économiques de la pandémie Covid-19", a précisé la BA.

L'amélioration de la liquidité enregistrée vers la fin de l'année est justifiée, selon la même source, par "les mesures de politique monétaire décidées par la Banque d'Algérie en matière de baisse du taux des réserves obligatoires, de l'augmentations des seuils de refinancement des titres publics négociables, de l'allongement de la durée du refinancement de 7 jours à un (1) mois et de la satisfaction totale des demandes de refinancement des banques".

Ces niveaux établis au regard des indicateurs de solidité financière sont, selon la même source, "largement supérieurs aux minimas réglementaires exigés", à savoir au moins 7% pour le coefficient des fonds propres de base et 9,5 % pour le coefficient de solvabilité, calculé sur la base des fonds propres réglementaires.

Le coefficient de liquidité global à un mois, au 30 septembre 2020, se situe à 94,03%, ainsi, à un niveau supérieur au minima de 60% prévu par l'instruction 05-2020 du 6 avril 2020, portant mesures exceptionnelles d'allègement de certaines dispositions prudentielles applicables aux banques et établissements financiers, a encore détaillé la Banque Centrale.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.