Cote d'Ivoire: Législatives 2021/Sikensi - Aboh Faustin prône l'unité

Aboh Faustin, député sortant de la circonscription de Sikensi-Gomon, candidat indépendant à sa succession, prône l'unité du peuple abidji.

Ayant ouvert sa campagne dans la matinée du 27 février, à travers des parades dans les villages de Bécédi, Elibou, Katadji et Badasso, il a animé, dans l'après-midi, un giga- meeting au rond-point de Sikensi. Il a, lors de son meeting, sollicité un second mandat pour, dit-il, continuer de défendre l'identité et les intérêts du peuple abidji et contribuer au renforcement de la cohésion sociale déjà mal en point. « Nous voulons un peuple abidji uni et solidaire », a-t-il précisé.

Le candidat indépendant a toutefois fait savoir qu'il a entrepris auprès des autorités ivoiriennes des négociations qui sont en voie d'aboutissement pour que le département de Sikensi soit rattaché au Grand Abidjan en vue de bénéficier aussi de son développement. Par ailleurs, il a conseillé de voter massivement pour lui le jour du scrutin, le 6 mars prochain, avant de déconseiller les provocations et les violences électorales.

La stratégie de campagne utilisée pour ravir l'électorat, selon son suppléant Kakou Pierre-Marie, est la campagne de proximité ou le porte-à-porte.

15 candidats, signalons-le, sont engagés dans la course pour briguer le seul poste électif à Sikensi. La majorité des candidats, notamment N'Gatta Brié, l'actuel maire et celui du Rhdp, N'Guessan Edimar, ont déjà investi le terrain pour défendre leurs idées auprès de leurs électeurs.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.