Sénégal: Bambey / Campagne de vaccination de la Covid-19 - Aida Mbodji appelle à rectifier le schéma de communication

La Présidente de l'Alliance nationale pour la République And Saxal Ligueye, Aida Mbodji a reçu hier, dimanche, sa première dose de vaccin dans les locaux du centre de santé de Bambey. Il s'agit selon elle d'une occasion pour participer à la sensibilisation des populations et surtout de ses militants à accepter la vaccination .L'honorable député appelle toutes les parties prenantes à rectifier la communication sur cette pandémie qui a fait 6 décès au niveau de Bambey dont 4 référés au niveau des centres de traitement.

« Je voudrais renvoyer l'image qui doit sensibiliser, l'image qui doit convaincre les populations de se faire vacciner mais aussi l'image pour conscientiser les autres leaders. Les populations constituent notre patrimoine humain. A chaque fois que nous avons besoin de suffrages, nous les consultons. Donc, il est de notre devoir de les protéger, de les sensibiliser, de les conscientiser et de leur faire savoir qu'il ne doit pas y avoir de réticences, il doit pas y avoir de manque de confiance ». Et elle poursuit «on éradique une pandémie par le vaccin. Il n'y a pas deux solutions...

Pour éradiquer la pandémie, il faut le vaccin, c'est la seule solution. Nous avons préféré faire notre vaccination devant nos militants, devant nos parents pour dire qu'il faut se vacciner». Et de rappeler : « nous avons fait prévaloir l'approche communautaire en mettant devant les portes des marchés et les lieux publics des lavoirs. Nous devons tout faire pour arrêter la progression du virus qui est en train de tuer nos parents et nos amis qui nous sont chers ».

La Présidente de l'Alliance nationale pour la République demande à toutes les parties, pouvoir comme opposition, de rectifier la communication sur la pandémie de la Covid-19. Elle regrette le fait que « il n'y a pas eu de prévention lors de la première vague de contamination. Nous avons donné notre don de masques au médecin chef Kally car on nous disait que seul le personnel soignant devrait porter de masque ».

Selon elle, il y a eu une hésitation dans le port de masques. « Quand la pandémie a progressé, on a demandé aux populations de porter des masques. Et sur l'histoire du vaccin, cela se répète avec le Président qui soutient que si on ne prend pas le vaccin, on va le donner à d'autres pays. Cela pose le problème d'acquisition des vaccins. C'est un manque de confiance au niveau des utilisateurs ».

Le médecin-chef du district sanitaire de Bambey, Dr Dieynaba Kane, a salué la présence du député Aida Mbodji qui a tenu à se faire vacciner dans les locaux du centre de santé. Un acte qui participe à conscientiser et à sensibiliser pour l'adhésion des populations au vaccin de lutte contre la Covid-19.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.