Egypte: De nouvelles facilités pour la taxe douanière sur les voitures électriques usagées

De nouvelles facilités pour la taxe douanière sur les voitures électriques usagées

Le ministre des Finances, Mohamed Maait, a décidé lundi d'accorder de nouvelles facilités pour la taxe douanière sur les voitures usagées qui fonctionnent à un moteur électrique ou deux moteurs "électrique-thermique", et ce en conformité avec les efforts déployés par l'État pour l'extension de l'utilisation des véhicules électriques, d'autant plus que l'Égypte est un marché prometteur pour l'industrie des transports en général.

Dans un communiqué, le ministère a indiqué que la décision prévoyait une baisse de 10% de la valeur FOB pour les voitures usagées, à condition de remplir les règles d'importation.

Cette décision, a-t-il dit, s'inscrit dans le cadre de l'orientation de l'État vers l'usage des voitures propres pour préserver l'environnement et économiser l'énergie, d'autant plus que les voitures électriques peuvent parcourir de longues distances avec une consommation d'énergie minimale.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.