Egypte: 1 779 petites entreprises mises en place en janvier avec des prêts de 333 millions de LE

Le ministre du Développement local, Mahmoud Chaarawy a annoncé que le projet national pour le développement communautaire, humain et local "Machrou'ak" (Ton projet), avait contribué à la mise en place de 1 779 projets en janvier dernier avec des prêts estimés à 333 millions de LE créant 12 mille emplois dans les divers gouvernorats.

M. Chaarawy a indiqué que 165 779 projets, avec des prêts estimés à 17.7 milliards de LE, avaient été exécutés dans le cadre de Machrou'ak fournissant plus d'un million d'emplois.

Dans un rapport reçu sur les réalisations de Machrou'ak dans deux ans, M. Chaarawy a souligné l'augmentation de la valeur des prêts de 284% durant les deux dernières années, soit 12.8 milliards de LE, ajoutant que 50 000 emplois en matière de micro-entreprises, avaient été fournis durant cette période et plus de 100 mille emplois en matière de petites entreprises.

L'objectif clef de ce projet national, a précisé le ministre, est de se soucier de la qualité et du service dispensé pour soutenir les projets ayant une valeur technologique élevée afin d'avoir des produits à valeur ajoutée servant les diverses catégories de la société et d'assurer un soutien technique, financier et de marketing pour la durabilité desdits projets.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.