Sénégal: Rufisque - La maison du député Seydou Diouf incendiée

La série de manifestations notée dans le département de Rufisque depuis l'affaire Ousmane Sonko accusé de « viols répétitifs et de manches de mort » par une jeune fille de 20 ans, employée dans un salon de massage se poursuit. Après les pneus brûlés, vendredi tôt le matin, jour de l'examen de la levée de l'immunité parlementaire du député, le domicile du député de la majorité, Seydou Diouf, sis aux Hlm de Rufisque, a été le cible des jeunes supposés appartenir au parti Pastef Les Patriotes.

Dimanche, en début de soirée, ces derniers ont jeté des cocktails Molotov dans le domicile de M. Diouf, par ailleurs président de la commission des finances de la l'Assemblée nationale, provoquant un incendie. Ils ont aussi mis le feu à son véhicule de fonction.

A noter toutefois qu'il y a eu plus de peur que de mal. Des dégâts matériels ont été enregistrés. La police a ouvert une enquête pour identifier les individus qui sont à l'origine de cette attaque.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.