Sénégal: Trouble à l'ordre public - Les 17 femmes de Pastef déférées au parquet

Placées en garde, depuis vendredi dernier, au commissariat de Dieuppeul, les 17 femmes de Pastef/Les patriotes, dont la porte-parole, Maïmouna Dièye, ont été finalement déférées au parquet, lundi, vers 8h30mn. Elles devront y rencontrer le procureur qui va décider de leur sort.

Les mises en cause ont été arrêtées à la Cité Keur Gorgui suite à leur manifestation spontanée pour « réclamer justice », suite à la levée de l'immunité parlementaire de leur leader, Ousmane Sonko.

Ce dernier est accusé de « viols répétés et de menaces de mort » par une jeune employée d'un salon de massage dakarois.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.