Burkina Faso: Editions Sidwaya - Le ministre Tamboura promet de meilleures conditions de travail

Pour le DG des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiégna (gauche), cette visite est venue à point nommé.

Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Ousseni Tamboura, a visité les Editions Sidwaya, le vendredi 26 février 2021, à Ouagadougou.

Après son installation le 14 janvier dernier, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Ousseni Tamboura, a initié une tournée dans les organes de presse pour mieux découvrir le champ de sa mission. Dans cette optique, il s'est rendu aux Editions Sidwaya, le vendredi 26 février 2021, à Ouagadougou. Le ministre Tamboura a précisé que l'objectif de sa visite est de connaître le fonctionnement de l'organe de presse et prendre connaissance de ses préoccupations.

A l'entendre, le média public joue un rôle important dans la diffusion de l'information pour les populations burkinabè, au regard de sa représentativité sur l'ensemble du territoire national. Ainsi, il a encouragé le personnel de la « maison commune », tout en l'invitant à redoubler d'efforts afin de satisfaire continuellement les lecteurs.

Le Directeur général (DG) des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiégna, a apprécié la venue du ministre à sa juste valeur. Pour lui, cette visite suscitera beaucoup d'engouement pour le service au sein de sa structure. Il a à l'occasion, exposé les préoccupations auxquelles la « maison commune » fait face.

En quête d'une rotative

Le chef du département a échangé à bâtons rompus avec les agents de la « maison commune ».

Le DG des Editions Sidwaya a relevé le besoin d'une rotative pour améliorer la qualité des différentes impressions. Aussi, il a mentionné la nécessité pour la structure d'avoir un siège dans le but de créer un environnement plus propice au travail. Pour cela, M. Tiégna, a indiqué que Sidwaya compte sur l'accompagnement des autorités pour satisfaire ses besoins, notamment rendre autonome l'Agence d'information du Burkina (AIB), une direction rattachée depuis 2001. Séance tenante, le personnel a exprimé ses attentes au premier responsable du département en charge de la communication.

C'est le cas du journaliste reporter au desk Economie et Finances, Mahamadi Sebogo, qui a déploré le fait que les sorties du président du Faso à l'international ne soient pas couvertes par Sidwaya, un média d'Etat. Quant au rédacteur en chef de l'AIB, Tilado Appolinaire Abga, il a estimé que les médias burkinabè, en général, doivent avoir la primeur de l'information du gouvernement, comparativement à ceux internationaux. La question de l'amélioration des conditions de vie des travailleurs n'a pas été en reste.

En guise de réponse à ces préoccupations, le ministre en charge de la communication a laissé entendre que des démarches vont être entreprises pour y apporter des solutions. Mais, en attendant, a-t-il recommandé, aux médias publics de travailler à mériter la confiance des décideurs en donnant l'information de façon fidèle et à temps.

Les Editions Sidwaya ont désormais un statut dérogatoire qui est une mutation vers la Société d'Etat. Avant sa venue dans les locaux de l'entreprise de presse, le ministre en charge de la communication a d'abord été dans la matinée à la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB). Dans les deux médias visités, il a félicité le personnel et l'a encouragé à relever les défis d'une information saine au profit des populations.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.