Gabon: NYANGA - Les ministres de l'Intérieur et de la Défense en séjour

Au courant du week-end écoulé, le 27 février 2020, deux membres du gouvernement ont fait une descente au Sud du pays, précisément à Tchibanga, Chef-lieu de province de la Nyanga. Il s'agit du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et celui de la Défense. L'objectif de leur présence en terre nynoise était d'apporter un message "d'encouragement et de discipline" aux agents des forces de sécurité et de défenses.

Arrivés à bon port sur le sol de la Nyanga, Lambert Noel Matha et Michael Moussa Adamo, respectivement ministre de l'intérieur et ministre de la Défense, ont été accueillis avec honneur par le Gouverneur de la province et l'ensemble des autres autorités locales. Après cet accueil chaleureux, la délégation composée des deux membres du gouvernement s'est par la suite rendue à la « 7eme Région Militaire Sud ».

Face aux agents des forces de sécurité et de défense, le ministre de la Défense, Michael Moussa Adamo, a d'abord tenu à fixer l'objectif de leur séjour dans la Nyanga avant de leur faire savoir le message qui leur revient. « Ça fait un an aujourd'hui que nous avons fait le choix difficile de protéger notre population face à cette pandémie. Cela fait partie de l'engagement pris par les Hommes en uniforme », a exprimé le ministre de la Défense Nationale.

Quant à Lambert Noel Matha, le ministre de l'Intérieur, par ailleurs porteur d'un message du Président de la République visant à encourager et soutenir les agents des forces de sécurité et de défense, où il les a invités à la discipline dans l'exercice de leur fonction. « Continuez à exercer vos missions en respectant la dignité humaine, car notre ennemi commun c'est la Covid-19 et non nos populations », a rappelé Lambert Noel Matha.

Au cours de leur séjour en terre nynoise, les deux membres du gouvernement n'ont eu de cesse que de rappeler l'état d'urgence lié à la menace de la pandémie à coronavirus dans sa seconde phase de contamination. De ce fait, les mesures de restriction sanitaire émises par les hautes autorités restent de mises. A savoir, le couvre-feu de 18h à 5h du matin, le port obligatoire du masque en milieu public et afférents.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.