Congo-Brazzaville: Développement - « Synergies 2021 DSN » veut fédérer des actions positives

La plateforme « Synergies 2021 DSN », une organisation de la société civile pilotée par Synergie et développement de l'Afrique (SDA) que préside William John Bongho a dévoilé le 1er mars ses actions visant à contribuer au développement du Congo.

A l'occasion d'un déjeuner de presse marquant la sortie officielle de cette plateforme qui entend innover et réinventer l'espérance, son président a précisé que l'action de « Synergies 2021 » s'inscrit dans le cadre de la continuité des actions menées antérieurement par SDA.

« La société civile dont nous nous réclamons ne vit pas hors-sol. Notre action s'inscrit dans un environnement fait de réalités politique, sociale, économique, sociologique, culturelle et sociétale. Ainsi donc, rien de ce qui concerne, de près ou de loin, le Congo ne peut être indifférent aux citoyens acteurs que nous sommes », a indiqué William John Bongho.

En effet, fort de l'encrage de SDA, tant au niveau national que de la diaspora congolaise, la nouvelle plateforme n'exclut pas de prendre une part active dans le processus électoral en cours. Dans ce contexte, elle se propose d'organiser, tout au long de la campagne présidentielle, des échanges autour des secteurs vitaux notamment l'économie, la santé et l'éducation.

L'objectif, a rappelé son président, est de susciter l'adhésion d'un plus grand nombre d'associations capables de fédérer toutes actions positives pour innover et restaurer la confiance des Congolais envers les gouvernants.

S'appuyant par ailleurs sur la volonté de rupture exprimée par la plus haute autorité du pays, les iniateurs du FAIRE (Fédérer nos actions pour innover et réinventer l'espérance) veulent apporter leur pierre à l'édifice national et jouer leur partition pour faire bouger les lignes.

« Sans oublier les autres axes de développement du pays, la question sociale doit devenir progressivement le cœur des préoccupations des programmes concernant l'emploi, l'éducation, le logement, les transports, la santé, l'hygiène publique et l'environnement », estime la coordination de « Synergies 2021 ».

Face aux difficultés actuelles causées par la crise économique aggravée par la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, cette plateforme appelle à une prise de conscience collective sur l'agir de chaque Congolais.

« Collectivement, nous avons fait le choix de vivre au crochet de l'Etat et du politique, d'où cette espèce de désespérance lorsque le moteur semble grippé pour des raisons exogènes car nous n'avons pas développé d'autres ressorts à mobiliser pour tenir la tête hors de l'eau », relève la coordination appelant à une prise de conscience individuelle et collective pour mieux comprendre la chaîne des responsabilités de chacun des acteurs.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.