Congo-Brazzaville: Talangaï 5 - Claudia Sassou N'Guesso à la rescousse des usagers de la rue Eko

La députée élue de la 5e circonscription électorale de Talangaï, Claudia Ikia Sassou N'Guesso, a procédé le 28 février, en présence du maire de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, au lancement des travaux de désensablement de la rue Eko, au quartier 68 à Petit-chose.

Couverte de pavés depuis la gendarmerie de Talangaï (CEG de la Liberté) jusqu'à l'école 18 mars à Petit-chose, la rue Eko est devenue impraticable à certains endroits à cause de l'ensablement. En effet, cette rue permettait de désengorger le trafic sur la rue Ndolo et faciliter la circulation automobile des habitants des quartiers « Petit-chose », Maman Mboualé et Ngamakosso.

Mais, les dernières pluies l'ont rendue quasiment impraticable par voiture surtout au quartier 68 à Petit-chose. Les travaux de désensablement engagés permettront sans nul doute de soulager tant soit peu les peines des riverains dont les habitations sont également menacées d'ensablement et d'inondation.

Outre le désensablement de la rue Eko, Claudia Ikia Sassou N'Guesso et sa suite se sont rendues au marché Maman Mboualé. En effet, construit par le gouvernement grâce au plaidoyer de la députée de Talangaï 5 et inauguré en 2016, ce marché est actuellement menacé par du sable en provenance des collines de Ngamakosso.

Soucieuse des souffrances qu'endurent ses mandants en période de pluie, l'élue de Talangaï 5 est allée s'enquérir de l'état de dégradation du tronçon Mboualé-Ngamakosso, précisément au niveau de l'arrêt de bus « Eglise » où un bourbier s'est formé. Sans en faire une déclaration officielle, cette visite, en compagnie du maire de Brazzaville, est une lueur d'espoir pour les usagers de cette route en proie souvent aux difficultés de transport après chaque pluie.

L'autre temps fort de cette descente a été le planting d'arbres le long de la rue Ndolo, à hauteur de « Petit-Chose », où la présence de Claudia Ikia Sassou N'Guesso a pris l'allure d'un meeting.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.