Congo-Brazzaville: Commerce internationnal - Les exportations de l'Ouganda vers la RDC ont enregistré une croissance record

Les données de la Banque centrale ougandaise indiquent que, malgré la pandémie de covid-19, les recettes d'exportation ont augmenté pour atteindre 28,1 millions de dollars en décembre 2020, contre 23,3 millions de dollars en novembre 2020, indique le journal ougandais « The Monitor ».

La croissance de 17 pour cent, explique-t-on, est dû au fait que les fabricants, en particulier dans les secteurs du ciment, de l'acier, des articles ménagers et des produits laitiers, ont cherché de nouveaux marchés en RD Congo et au Soudan du Sud, après avoir rencontré des défis sur certains marchés d'Afrique de l'est.

À la fin des années 90, rappelle-t-on, les exportations de l'Ouganda vers la RDC n'étaient que de 0,50 million de dollars. Cependant, ces exportations ont énormément augmenté au fil des ans.

Le Dr Fred Muhumuza, économiste et conférencier à la Makerere School of Economics en Ouganda, a déclaré au Monitor que la RD Congo était un marché en croissance que l'Ouganda a besoin de comprendre et de consolider, notant que la paix relative dans le pays par rapport au passé a permis une augmentation des revenus de la population. menant à une augmentation de la demande pour une variété de produits.

Selon la base de données Comtrade des Nations unies sur le commerce international, l'Ouganda exporte principalement des graisses et huiles animales, végétales, notamment les graines de tournesol, l'huile de coton, les produits de consommation rapide et le poisson fumé, en particulier vers l'est de la RD Congo.

Amélioration des relations commerciales

L'augmentation des exportations de l'Ouganda vers la RDC, explique-t-on, est consécutive à l'amélioration des relations commerciales soutenues par les accords de 2019 dans lesquels l'Ouganda et la RD Congo ont convenu de travailler sur la construction de routes-clés dans les vingt-quatre mois pour faciliter les affaires et augmenter les échanges et les investissements entre les deux pays. Objectif : éliminer les restrictions commerciales et les obstacles d'infrastructure entre l'Ouganda et la RD Congo qui augmentent le coût des affaires.

La distance totale des trois principaux réseaux routiers sera de 1182 km, financées conjointement par la RDC et l'Ouganda, les routes relieront certaines des villes frontalières de l'Ouganda à la RDC: l'une reliera Kasindi à Beni (80 km) et une autre intégrera l'axe Beni-Butebo (54 km). Le troisième s'étendra sur 89 km de la ville frontalière de Bunagana, en passant par Rutshuru jusqu'à la ville de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu en RDC.

Les principales exportations de l'Ouganda vers la RDC comprennent le ciment, le sucre, le riz, la bière, la farine de blé, les biscuits et les produits de beauté et de maquillage, tandis que l'importation comprend le fer, les perles, les combustibles minéraux, le bois, le charbon de bois, les épices, les graisses et huiles végétales, le caoutchouc. En dehors des projets routiers, l'Ouganda envisage de construire une ligne de transport d'électricité à haute tension de 396 km depuis la sous-station de Nkenda à Kasese près de la frontière, jusqu'aux villes de Beni, Butembo et Bunia, toutes en RDC.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.