Congo-Brazzaville: Crédit-bail - Un mode de financement innovant pour les entreprises congolaises

Le financement en crédit-bail présente de nombreux avantages dès la création de l'entreprise, qui profite de l'équipement nécessaire au démarrage, sans risquer l'endettement. En plus d'un avantage à long terme, l'entreprise bénéficie de déductions d'impôts.

Dans un contexte de crise économique et financière, où le secteur privé national peine à mobiliser les financements nécessaires à la relance des activités, le financement en crédit-bail apparaît comme la clé de la sortie du marasme. Lors de sa dernière réunion, à la mi-février, le Comité national économique et financier (CNEF) a invité le gouvernement congolais à promouvoir le crédit-bail, en vue de faciliter l'accès aux financements pour les entreprises locales.

En effet, le crédit-bail est un moyen de financement selon lequel une société financière, appelée le "crédit-bailleur", achète un bien pour le mettre à disposition d'une entreprise, le "crédit-preneur", pour une période déterminée, et en contrepartie d'un versement périodique. À la fin de la location, le locataire peut choisir d'acheter le bien loué, de le restituer, ou de signer un nouveau contrat de crédit-bail.

Outre les avantages fiscaux, l'entreprise bénéficiaire ne peut fournir d'apport initial, ni de dépôt de garantie ; elle profite d'une grande flexibilité dans la durée du contrat, avec un seuil de financement relativement bas ; sa trésorerie est préservée et elle n'engage pas de fonds propres ; elle bénéficie d'un remplacement de matériel sans frais en cas de défaillance et d'un service de maintenance inclus, etc.

Cet investissement encore mal connu en République du Congo porte sur un bien mobilier ou immobilier, notamment d'équipements et d'outils professionnels tels que du matériel de chantier, du matériel informatique, des logiciels professionnels, des machines industrielles, du matériel agricole, du matériel médical... Il existe d'autres possibilités plus avantageuses.

Il faut signaler que le crédit-bail est accessible à tous les types d'entreprises, quels que soient leur statut juridique (entreprise individuelle, société à responsabilité limitée, société civile immobilière... ), leur type d'activité (agricole, artisanale, industrielle, commerciale... ) ou leur taille (micro-entreprise, petite et moyenne entreprise, petite et moyenne industrie... ). Toutefois, les associations, les administrations et les collectivités territoriales peuvent également souscrire au crédit-bail.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.