Congo-Brazzaville: Conseil départemental - Le grand marché s'appellera désormais Ndjindji

Le projet de délibération portant création et dénomination du marché central Ndjindji a été adopté à l'issue de la onzième session ordinaire dite budgétaire du conseil municipal de Pointe-Noire, tenue il y a quelques jours.

Le conseil départemental et municipal s'est réuni en session ordinaire, la onzième du genre, sous les auspices de Jean François Kando, président dudit conseil. Parmi les projets inscrits à l'ordre du jour, figurait en bonne place l'examen et l'adoption du projet de délibération portant création et dénomination du marché central Ndjindji.

Situé dans le premier arrondissement Lumumba, le marché central aussi appelé grand marché a été démoli en 2015 à cause de sa vétusté. Le gouvernement avait ainsi pris la résolution de l'améliorer en lui donnant une autre image.

C'est en 2017 que les travaux de construction du nouveau marché moderne ont commencé. L'objectif étant d'assurer le bien-être de la population et de permettre aux vendeurs et acheteurs d'évoluer dans un environnement propre et insoupçonné.

Il s'agit d'un marché moderne doté de deux blocs comptant environ 5000 places, des chambres froides, un supermarché, des restaurants, des terrasses et autres. Les travaux du premier bloc comprenant près de 950 étals ont dejà pris fin tandis que le second est exécuté à moins de 15%.

Le projet de délibération portant dénomination de ce marché moderne a été adopté à l'unanimité, changeant ainsi le cour d'histoire d'un marché référence, vieux de plusieurs années. Sa nouvelle dénomination « Ndjindji » fait référence à l'ancien village de pêcheurs sur lequel la ville de Pointe-Noire a été bâtie.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.