Seychelles: Alors que les Seychelles assouplissent les règles liées au Covid-19, les restaurants peuvent rouvrir et le couvre-feu est assoupli

Les restaurants aux Seychelles pourront rouvrir selon les directives strictes de l'autorité de la santé publique, tandis que le couvre-feu sera repoussé de deux heures pour 22 heures, a déclaré lundi le commissaire à la santé publique.

Les salles de sport et les spas pourront également rouvrir, mais uniquement pour les clients qui prennent rendez-vous à l'avance. Les magasins fermeront toujours à 18 h, mais peuvent désormais rester ouverts jusqu'à 18 h le week-end au lieu de fermer à 15 h comme c'était le cas auparavant.

Malgré les directives assouplies, les écoles resteront fermées au moins jusqu'au milieu ou à la fin du mois. Les casinos, les bars autonomes et les discothèques resteront également fermés pour le moment. Les événements sportifs, les événements publics, les rassemblements de groupe à l'intérieur comme à l'extérieur et les services religieux à l'exception des funérailles ne sont toujours pas autorisés.

L'assouplissement de certaines restrictions intervient à un moment où 35% de la population adulte a pris les deux doses de vaccin COVID-19, mais les responsables ont déclaré que les restrictions ne pouvaient pas être complètement supprimées car le taux d'infection était encore trop élevé.

« Les restaurants et les magasins d'alimentation peuvent rouvrir une fois qu'ils ont été réévalués. Il existe déjà des critères établis et partagés par le biais de la SCCI (chambres de commerce et d'industrie des Seychelles) avec lesquelles nous avons travaillé en étroite collaboration », a expliqué le commissaire à la santé, Jude Gedeon, peu après une réunion du comité COVID-19 présidée par le président Wavel Ramkalawan.

Dr. Gedeon a ajouté que les restaurants suivent le même processus que celui utilisé pour les magasins de vente au détail. Ces établissements n'auront le feu vert pour rouvrir qu'après que les agents de santé publique auront effectué des visites sur place et approuvé ces établissements.

Selon Dr. Gedeon, les restaurants et restaurants-minute n'accepteront pas les clients sans rendez-vous. « Vous devrez faire une réservation à l'avance. Les bars du restaurant peuvent rester ouverts mais ne seront utilisés que pour les clients utilisant le restaurant », a expliqué Dr. Gedeon.

Les salles de sport et fitness rouvriront également, mais seul un certain nombre de personnes pourront les utiliser à un moment donné. Seuls les membres seront autorisés à les utiliser et les gens devront appeler avant et réserver pour un créneau. Les spas et instituts de beauté peuvent également rouvrir, mais uniquement sur rendez-vous.

Dr. Gedeon a déclaré que l'autorité sanitaire travaillait en étroite collaboration avec le ministère de l'Éducation pour planifier la réouverture des écoles. Certaines écoles postsecondaires devraient ouvrir d'ici la mi-mars.

« Ils peuvent proposer leur calendrier de réouverture scolaire, mais nous savons que certains secteurs font leur pré-planification. Pour ce qui est du primaire et du secondaire, le ministère travaille sur leurs plans de réouverture mais ce sera probablement vers la fin du mois de mars », a expliqué Dr. Gedeon.

Le commissaire à la santé publique a ajouté que les lignes directrices et les procédures opérationnelles permanentes déjà en place seront respectées. Dr. Gedeon a ajouté que le ministère faisait également un exercice pour connaître la couverture des vaccinations parmi le personnel scolaire, et a déclaré que l'objectif était de faire vacciner au moins 70 pour cent du personnel.

À ce jour, 2 188 cas de COVID-19 ont été enregistrés aux Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental ; 2365 ont récupéré depuis, 312 sont des cas actifs et 11 personnes sont décédées du virus.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.