Maroc: "Le soufisme - Vers une vision du juste-milieu", nouvel ouvrage du chercheur Khalid Touzani

Rabat — "Le soufisme: vers une vision du juste milieu" est un nouvel ouvrage du chercheur marocain Khalid Touzani qui vient d'être publié aux éditions de la Fondation arabe pour les études et la publication, basée à Beyrouth.

Dans ce livre, le chercheur sonde une thématique mêlant philosophie et religion et alliant théorie et pratique, pour avancer que le soufisme n'était pas simplement une pensée isolée du contexte de la réalité et que les pratiques soufies n'étaient pas loin d'une référence intellectuelle et d'une vision philosophique qui en constituent la base.

Fruit de 14 années de travail, de recherche et de contemplation dans le domaine du soufisme, cet ouvrage aborde une thématique complexe dans laquelle existe un entremêlement entre les aspects doctrinaux et comportementaux et une attraction entre des courants religieux, sociaux et politiques. Il s'agit également de la difficulté de lire en filigrane dans le texte soufi qui se démarque par son caractère "éblouissant".

Ainsi, le chercheur Khalid Touzani affirme, dans cet ouvrage, que le soufisme du juste milieu offre un modèle pionnier en matière de coexistence à travers les valeurs de l'amour, du dialogue et de l'altérite, précisant que les expériences soufies ont toujours constitué des écoles dans le domaine de la paix sociale.

Dans le même sens, l'auteur indique cet ouvrage tend à décrire le phénomène du soufisme dans ses différentes formes, y compris ses points de convergence avec d'autres domaines très proches, selon une perception de modération tirant sa légitimité du concept du "juste milieu". Il vient également proposer des solutions pour franchir les obstacles à une avancée tant attendue de la réalité arabe, en élaborant une pensée éclairée et rationnelle qui puise dans l'héritage islamique son esprit et dans le temps contemporain, ses outils et ses moyens.

C'est la raison pour laquelle l'ouvrage met en avant les expériences soufies les plus célèbres en matière du juste milieu et de modération en vue de renouveler le système soufi dans sa globalité et établir un soufisme basé sur une voie d'élévation qui repose sur la pureté spirituelle et les vertus, étant donné qu'il n'existe aucune culture efficace et réaliste sans modération.

La nouvelle publication se focalise également sur le soufisme marocain "afin de proposer une éventuelle intégration du soufisme dans le monde d'aujourd'hui et contribuer efficacement à la moralisation de la vie publique à travers la promotion de l'esprit du travail d'équipe, d'abnégation et de solidarité, lesquelles valeurs ont caractérisé les Marocains au fil des siècles et durant lesquels le soufisme a joué un rôle important dans leur consolidation".

Selon l'auteur, le soufisme constitue une des constantes de la nation marocaine et un des affluents de l'identité religieuse dans sa dimension modérée et éthique en plus des autres constantes dont la Commanderie des croyants, le rite malékite et la doctrine ach'arite.

Ainsi, le soufisme de Juanyd (en référence au grand maître soufi Abû l'Qassim Al-Junayd Al Baghdadi) se veut une des composantes essentielles de l'identité marocaine qui mérite d'être étudiée en particulier dans le contexte contemporain, où les cultures et les identités se mêlent et s'entremêlent et le besoin de stabilité et de développement se fait ressentir par les sociétés.

Khalid Touzani, qui préside le Centre marocain d'investissement culturel (Massaq), compte à son actif une série de publications dans les domaines du soufisme, de la littérature et de la critique.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.