Afrique: Covid-19 - Les campagnes de vaccination commencent en Côte d'Ivoire et au Ghana

1 Mars 2021

Premiers pays bénéficiaires des vaccins contre la Covid-19 fournis dans le cadre du mécanisme COVAX, la Côte d'Ivoire et le Ghana ont commencé lundi leur campagnes nationales de vaccination.

Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l'Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.Pour les nouvelles quotidiennes d'ONU Info, cliquez ici.

La semaine dernière, Abidjan et Accra ont respectivement reçu 504.000 et 600.000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford dans le cadre du mécanisme COVAX. Les vaccins acheminés dans ces deux pays ont été produits sous license par le Serum Institute of India, en Inde.

La Présidence ghanéenne a montré l'exemple à suivre à la population. Le Président Nana Akufo-Addo, le Vice-Président Mahamudu Bawumia et leurs épouses se sont fait vaccinés dès le premier jour de la campagne de vaccination.

« Afin de maximiser les avantages du vaccin pour la santé publique, les premières doses seront donnée en priorité aux travailleurs de santé et essentiels, ainsi qu'aux autres groupes à risque », a déclaré M. Akufo-Addo, qui a salué « une étape importante » qui « permettra au Ghana de reprendre ses activités et de reconstruire sa économie encore plus forte qu'auparavant ».

« Nous prenons le vaccin aujourd'hui pour assurer au public qu'il est sûr de se faire vacciner. Faire cela garantira que nous sommes tous protégés en tant que nation », a, pour sa part, déclaré M. Bawumia.

En Côte d'Ivoire, c'est Patrick Achi, Ministre et Secrétaire général de la Présidence ivoirienne qui s'est fait vacciné.

La campagne de vaccination en Côte d'Ivoire cible les populations à haut risque, les agents de santé, les enseignants et les forces armées, a précisé le bureau de l'UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l'enfance) dans le pays sur Twitter.

« Les premières livraisons de vaccins COVAX en Afrique de l'Ouest et du Centre ont constitué un premier pas énorme vers l'équité et une démonstration de solidarité mondiale », a déclaré Marie-Pierre Poirier, la Directrice régionale de l'UNICEF. « Quelques jours après l'arrivée des doses de vaccin, nous célébrons déjà les premières campagnes de vaccination contre la Covid-19, à partir d'aujourd'hui au Ghana et en Côte d'Ivoire, visant à protéger les plus vulnérables ».

« Nous sommes fiers que les pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre aient été prêts dès le départ. L'UNICEF est actif sur le terrain, avec l'OMS et d'autres partenaires, pour soutenir le déploiement des campagnes de vaccination jusqu'à ce que tout le monde soit en sécurité », a dit Mme Poirier.

Onze millions de doses supplémentaires livrées cette semaine

Les vaccins acheminés en Côte d'Ivoire et au Ghana sont les premiers déployés dans le cadre du COVAX, le mécanisme de solidarité internationale co-dirigé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'alliance Gavi pour les vaccins et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et soutenu par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Selon l'OMS, 11 millions de doses supplémentaires seront livrées cette semaine dans le cadre du COVAX.

« C'est un jour dont beaucoup d'entre nous rêvent et travaillent dessus depuis plus de 12 mois », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le Directeur général de l'OMS. « C'est gratifiant de voir le fruit de ce travail. Mais le succès est encore à venir ».

Le mois dernier, le chef de l'OMS avait annoncé l'objectif de commencer la vaccination dans tous les pays du monde dans les 100 premiers jours de l'année dans le cadre du COVAX. « Nous avons encore beaucoup à faire pour réaliser notre vision. Il ne reste que 40 jours », a-t-il rappelé.

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.