Angola: Le ministère des Finances subit une cyber-attaque

Luanda — La plateforme technologique de soutien aux activités du ministère des Finances, avec accès aux courriels et aux dossiers partagés, a été la cible d'une cyber-attaque jeudi, aux origines et motivations non identifiées, selon un communiqué de l'institution.

Malgré la situation, il rassure que les systèmes de collecte des recettes (SIGT, SYDONIA, Portails de services, Citoyen, Contribuable et Système intégré de gestion financière de l'État - SIGFE) sont pleinement opérationnels.

«Le Service des technologies de l'information et de la communication des finances publiques (SETIC-FP) identifie l'ampleur de la perturbation et les contraintes potentielles engendrées dans les postes de travail du Ministère des Finances et des organes de tutelle (... ..)», a-t-il ajouté.

Il précise que les équipes du SETIC se sont depuis lors continuellement engagées dans la solution et la normalisation du système de messagerie et du dossier de documents partagés, atténuant ainsi les impacts de cette situation sur la productivité des employés des Finances publiques.

"Le ministère des Finances en profite pour rassurer les citoyens nationaux et la communauté financière internationale sur le ferme engagement envers les engagements financiers de l'Etat angolais, dans un contexte macroéconomique de consolidation budgétaire", atteste le document.

Il s'agissait du premier événement enregistré cette année.

Malgré la situation, il rassure que les systèmes de collecte des recettes (SIGT, SYDONIA, Portails de services, Citoyen, Contribuable et Système intégré de gestion financière de l'État - SIGFE) sont pleinement opérationnels.

«Le Service des technologies de l'information et de la communication des finances publiques (SETIC-FP) identifie l'ampleur de la perturbation et les contraintes potentielles engendrées dans les postes de travail du Ministère des Finances et des organes de tutelle (... ..)», a-t-il ajouté.

Il précise que les équipes du SETIC se sont depuis lors continuellement engagées dans la solution et la normalisation du système de messagerie et du dossier de documents partagés, atténuant ainsi les impacts de cette situation sur la productivité des employés des Finances publiques.

"Le ministère des Finances en profite pour rassurer les citoyens nationaux et la communauté financière internationale sur le ferme engagement envers les engagements financiers de l'Etat angolais, dans un contexte macroéconomique de consolidation budgétaire", atteste le document.

Il s'agissait du premier événement enregistré cette année.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.