Congo-Kinshasa: Travaux d'assainissement à Kinshasa - Gentiny Ngobila rappelle à l'ordre certains bourgmestres

Soucieux de voir la population kinoise vivre dans un environnement sain et propre, le gouverneur GentinyNgobila, quelques mois après le lancement de l'opération "Kin Bopeto", a constaté un relâchement dans les chefs de ses collaborateurs, qui sont les bourgmestres.

Voilà la raison de cette rencontre entre le numéro 1 de la ville de Kinshasa et les 24 bourgmestres de cette même ville le lundi 01 mars 2021, dans la salle polyvalente de l'hôtel de ville. C'est avec un ton sévère que Gentiny Ngobila a parlé aux responsables des communes, en leur rappelant les responsabilités qui sont les leurs dans la concrétisation de cette opération.

Il est allé loin jusqu'à promettre des sanctions à tout celui qui boycotterait sa vision de rendre la ville propre. A part les bourgmestres, Ngobila était également devant les chefs des divisions urbaines avec qui, il a voulu se renseigner sur une probable grève et a rassuré à ses hôtes le paiement de leur prime avant même les membres de son cabinet.

Dans son adresse, le premier citoyen de la ville a rappelé à l'ordre toutes ces autorités municipales qui observent, depuis un temps, un relâchement dans l'assainissement de leurs juridictions. Il a invité chaque bourgmestre à privilégier le nettoyage des artères principales de sa commune. Par ailleurs, le premier citoyen de la ville ne s'est pas interdit d'annoncer des sanctions contre tout celui qui n'adhérera pas à sa vision, celle qui consiste à rendre la ville de Kinshasa propre.

Après cette rencontre avec les bourgmestres, le gouverneur de la ville a aussi échangé avec les chefs des divisions urbaines de Kinshasa. Il s'agissait pour lui de vérifier l'authenticité d'un communiqué invitant les fonctionnaires des services publics de la ville de Kinshasa à observer un mouvement de grève ce mercredi 3 mars 2021. A la grande surprise de l'autorité urbaine, tous les chefs des divisions urbaines disent n'avoir pas pris connaissance de ce document.

L'occasion faisant le larron, le gouverneur Ngobila a rappelé à ses interlocuteurs que la ville paie systématiquement et régulièrement la prime des fonctionnaires. Il a aussi signifié que les fonctionnaires de la ville sont payés avant les membres de son cabinet. Pour le gouverneur de la ville, son gouvernement devrait plutôt mériter des éloges non seulement pour avoir régularisé la paie de la prime mais aussi pour avoir épuré les 36 mois d'arriérés hérités de son prédécesseur.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.