Angola: Président angolais annonce la révision de la Constitution

Luanda — Le président de la République de l'Angola, João Lourenço, a annoncé mardi, à Luanda, qu'il proposerait une révision partielle de la Constitution de la République.

Prononçant son discours à l'ouverture de la réunion du Conseil des ministres, le chef de l'Etat a souligné qu'il entendait clarifier, entre autres, la question de l'inspection par le Parlement des actes du Président de la République.

João Lourenço a indiqué que la révision ponctuelle couvrirait également la question du processus de vote des Angolais vivant à l'étranger, ainsi que la question du gradualisme des élections municipales en Angola.

Dans son discours, le chef de l'Etat a déclaré que la proposition, qui doit être examinée par le Conseil des ministres, à partir d'aujourd'hui (2 mars), visait à assurer la stabilité du pays.

Par ailleurs, João Lourenço a évoqué l'attaque de Cafunfo, qui a eu lieu en janvier dernier, et a fermement condamné tous les actes visant à diviser l'État.

Le Président de la République a également évoqué la question de la double nationalité des personnalités politiques et la crise actuelle de l'Église universelle du Royaume de Dieu (IURD Angola). à suivre

Prononçant son discours à l'ouverture de la réunion du Conseil des ministres, le chef de l'Etat a souligné qu'il entendait clarifier, entre autres, la question de l'inspection par le Parlement des actes du Président de la République.

João Lourenço a indiqué que la révision ponctuelle couvrirait également la question du processus de vote des Angolais vivant à l'étranger, ainsi que la question du gradualisme des élections municipales en Angola.

Dans son discours, le chef de l'Etat a déclaré que la proposition, qui doit être examinée par le Conseil des ministres, à partir d'aujourd'hui (2 mars), visait à assurer la stabilité du pays.

Par ailleurs, João Lourenço a évoqué l'attaque de Cafunfo, qui a eu lieu en janvier dernier, et a fermement condamné tous les actes visant à diviser l'État.

Le Président de la République a également évoqué la question de la double nationalité des personnalités politiques et la crise actuelle de l'Église universelle du Royaume de Dieu (IURD Angola). à suivre

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.