Sénégal: Sandiara / Docteur Serigne Gueye Diop le maire de la commune - «L'eau et l'électricité sont des droits humains»

Docteur Serigne Guèye Diop, le maire de la commune de Sandiara, a avancé hier, lundi 1er mars 2021, dans le village de Faylar que «l'eau et l'électricité sont des droits humains», et l'accès à ces biens sociaux vitaux est un des objectifs du millénaire.

En effet, il pense que si, en 2021, des bornes fontaines sont inaugurées, les gens ont failli sur des réalisations à faire. Cette déclaration a été faite lors de la réception des travaux d'adduction d'eau pour treize (13) villages. Il s'agit des localités de Faylar, Godaguène, Ngolhassane, Ndioukh Thiarokh, Kouthie, Kibick, Louly Sindiane, Mbadatt, Khao, Louly Benténier qui ont désormais accès à l'eau potable et en quantité. Les travaux d'adduction s'étendent sur une distance de 25 kilomètres, pour une valeur de 200 millions de francs Cfa.

Selon le maire de Sandiara, la coopération décentralisée a facilité les réalisations, suite à une collaboration de la commune avec l'association française de Clermont Ferrand «Vivre en Brousse» et Shéol envisage d'étendre l'accès à l'eau potable à l'ensemble des 32 villages de sa commune. Interrogé, le maire de Sandiara, Docteur Serigne Guèye Diop, considère l'ouverture des robines dans les villages cités plus haut comme un fait historique.

A l'en croire, en 2014, seules trois localités de la commune, sur 32, disposaient d'eau courante et d'électricité à savoir Sandiara, Soussane et Mbourokh. Les faits parlent d'eux-mêmes, pour le maire. Il comptabilise la distribution du liquide vital dans 25 villages. Docteur Serigne Guèye Diop a relevé que les réalisations faites concernent une première phase d'exécution des travaux du projet «Course contre la soif» démarré en 2014 et financé par lui-même, avec une enveloppe de 35 millions de francs Cfa, desservant 300 familles sur une distance de 5 kilomètres. Dans les mois à venir, il envisage, pour l'ensemble de la commune de Sandiara, un accès à l'eau potable avec la finition de la 2ème phase, avec le concours de deux partenaires technique Shéol (zone Nord) et Aquatech (zone Sud).

Pour le maire de Sandiara, l'accès à l'eau potable ne suffit pas seulement pour vivre. Par conséquent, il a révélé la mise en service d'une grande station d'essence pour créer une trentaine d'emplois. Dans la localité de Godaguène, son désir est de participer à l'amélioration des conditions de vie et de travail pour un allègement des travaux pour les femmes, construire des écoles et favoriser l'exploitation de l'agropole dans le but d'une employabilité pour tous. Le chef de village de Faylar a salué l'accès à l'eau potable pour sa localité et remercie la commune de les avoir débarrassés de la corvée (d'eau), un supplice vécu pendant longtemps surtout par les ménages.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.