Sénégal: Pour faire face à Macky sall et a ses dérives - Avenir Senegaal bi nu begg appelle à la résistance active

La plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg est formelle. Se prononçant sur l'affaire Ousmane Sonko, Cheikh Tidiane Dièye et cie ont fait savoir dans une déclaration hier, lundi, que « Le Sénégal vit les heures parmi les plus sombres de son histoire politique et sociale.

Les acquis démocratiques arrachés de haute lutte par le peuple sénégalais sont en train d'être démantelés les uns après les autres, jour après jour, par Macky Sall qui a fini de montrer son vrai visage : celui d'un homme sans parole, pourfendeur de notre démocratie et sans retenue ». Qui plus est, selon eux, « Il s'acharne à instaurer au Sénégal une dictature dont la violence et l'agressivité se mesurent déjà à l'aune des arrestations massives, abusives et injustifiées, de la violation des libertés et droits humains, l'étouffement de toute voix discordante et la destruction de l'État de droit ».

Pour autant, la plateforme Avenir Senegaal Bi Nu Begg a appelé « les citoyennes et citoyens à se lever, se mobiliser, s'organiser et à user de leurs droits constitutionnels à la résistance à l'oppression sous toutes ses formes ». Ce qui passe par la ... résistance active

Dans la foulée, la plateforme a exigé « L'arrêt immédiat des rafles préventives totalement hors-la-loi; la cessation des arrestations massives, brutales et illégales; l'arrêt des écoutes illégales et systématiques des communications téléphoniques des citoyens; la libération sans condition et sans délai de tous les prisonniers politiques et d'opinions arrêtés par Macky Sall».

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.