Madagascar: Attaque du domicile d'un ancien ministre - Un suspect arrêté et déféré au tribunal hier

Il semblerait que les enquêteurs des forces de l'ordre aient démontré leurs compétences et leur habilité cette fois-ci.

On admet que la victime, qui n'est autre qu'un officier général de la Police nationale à la retraite, et évidemment en mesure de collaborer avec les enquêteurs, a contribué à cette opération qui a donné des résultats palpables et rapides. Un des cinq malfaiteurs qui ont attaqué la propriété de cet ancien ministre a été attrapé par la gendarmerie de Fihaonana qui se charge de l'enquête sur cette affaire.

A titre de rappel, la villa de cet officier général de la Police nationale retraité résidant à Alasora, et sise à Manjaka, fokontany Tsimialonjafy, commune Fihaonana a été attaquée par des bandits armés dans la nuit du 26 au 27 février dernier. Alertés, des gendarmes de la localité se sont immédiatement rendus sur les lieux indiqués afin de constater les faits et pour ouvrir une enquête. Présents et ayant subi cet acte de banditisme, la gardienne et ses deux garçons âgés respectivement de 14 et 16 ans ont raconté ce qu'ils ont vécu durant cette attaque.

Suite à leurs récits, les gendarmes ont mené leur enquête et ont fini par identifier des suspects potentiels. Grâce à l'étude du mode opératoire, les vêtements portés par les malfaiteurs ainsi que la description de leurs corpulences, les enquêteurs ont réussi à identifier deux personnes qui ont été déjà impliquées dans ce genre de méfaits et ayant déjà été incarcérées, elles feraient partie des bandits incriminés.

En approfondissant leur enquête, les limiers de la gendarmerie ont découvert que l'un de ces deux individus, un dénommé Baban, est récemment rentré chez lui à Tsiafakarivo, commune Mahavelona. Puisqu'il se trouve au centre de leur préoccupation en tant que suspect, les gendarmes sont alors descendus à son domicile dimanche dernier.

Surpris, le présumé a tenté de s'enfuir en escaladant la fenêtre de sa maison avant d'être arrêté. La fouille effectuée sur lui a permis de découvrir un rouleau de cannabis. Ayant perquisitionné son domicile, et cela s'est déroulé en présence de son père, les éléments des forces de l'ordre ont réussi à saisir des chaussures militaires, des chapeaux et shorts aux motifs camouflés, lesquels avaient été dissimulés dans une cave. Arrêté sur le champ, cet individu a été placé en garde à vue et déféré au Parquet, hier. On attend alors le résultat de son passage devant le juge qui a duré jusqu'à la fin de la soirée.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.