Algérie: Beldjoud appelle les jeunes du Sud à investir la scène politique

Djanet — Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a appelé lundi les jeunes du Sud à investir la vie politique en participant aux prochaines échéances.

Dans une allocution prononcée à l'occasion de l'installation des walis de Djanet, Bordj Badji Mokhtar, In Guezzam, promues de circonscriptions administratives à wilayas à part entière, le ministre a appelé les compétences, les cadres et les acteurs de la société civile de ces wilayas, notamment les jeunes à "investir et animer la vie politique en participant aux prochaines échéances afin d'insuffler un nouveau souffle à la représentation de l'Etat et servir le citoyen à travers les organes et institutions auxquels s'appuit l'Algérie nouvelle".

Soulignant que le nouveau découpage administratif en vertu duquel 10 circonscriptions administratives dans le Sud ont été promues en wilaya à part entière "vient pour être en adéquation avec les nouvelles réalités du pays", il affirmé que "la position géostratégique des wilayas de Djanet, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam les érigent en région d'importance capitale".

Cette question, a-t-il dit, "mobilise toutes les institutions de l'Etat et les acteurs de la société civile en vue de leur protection et la protection de leurs populations".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.