Angola: L'exécutif définit un programme de vaccination contre le Covid-19

Luanda — Le processus de vaccination contre le Covid-19 en Angola couvrira, dans une première phase, les provinces de Luanda, Benguela et Cabinda, a annoncé mardi la ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta.

L'Angola a reçu ce mardi 624 mille doses de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, dans le cadre du Mécanisme Covax, devenant ainsi le troisième pays africain à recevoir ce vaccin, après le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Le plan de vaccination, selon la ministre qui s'est adressée à la presse après avoir reçu le premier lot du Mécanisme Covax, prévoit, dans une première phase, priorisé les patients présentant des comorbidités, les enseignants, les professionnels de santé, les personnes âgées et autres qui sont constamment exposés à la contagion.

L'Angola prévoit de vacciner 53 pour cent de la population contre le Covid-19, soit un total de 16,4 millions de personnes, en deux phases.

Dans le cadre de la lutte et de la prévention du Covid-19, le gouvernement angolais a déboursé trente-deux milliards de kwanzas.

Le pays a également obtenu le soutien des agences des Nations Unies, évalué à 6,2 millions de dollars en réactifs et matériel de biosécurité.

La chaîne du froid

La ministre Sílvia Lutucuta a également inauguré la chaîne du froid pour la conservation des vaccins, située dans la centrale d'achat et de fourniture de médicaments et matériel médical.

La chaîne du froid a la capacité de conditionner 74 millions de vaccins.

Sílvia Lutucuta a déclaré qu'en plus de ce premier lot de vaccins du Mécanisme Covax, l'Angola s'attendait à recevoir d'autres vaccins acquis par ses propres fonds.

L'Angola a reçu ce mardi 624 mille doses de vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, dans le cadre du Mécanisme Covax, devenant ainsi le troisième pays africain à recevoir ce vaccin, après le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Le plan de vaccination, selon la ministre qui s'est adressée à la presse après avoir reçu le premier lot du Mécanisme Covax, prévoit, dans une première phase, priorisé les patients présentant des comorbidités, les enseignants, les professionnels de santé, les personnes âgées et autres qui sont constamment exposés à la contagion.

L'Angola prévoit de vacciner 53 pour cent de la population contre le Covid-19, soit un total de 16,4 millions de personnes, en deux phases.

Dans le cadre de la lutte et de la prévention du Covid-19, le gouvernement angolais a déboursé trente-deux milliards de kwanzas.

Le pays a également obtenu le soutien des agences des Nations Unies, évalué à 6,2 millions de dollars en réactifs et matériel de biosécurité.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.