Maroc: Les relations entre le Maroc et l'Australie connaissent actuellement une "excellente dynamique"

Canberra — Les relations entre le Maroc et l'Australie "connaissent actuellement une excellente dynamique", a souligné l'ambassadeur du Maroc en Australie, Karim Medrek.

Le diplomate a exprimé, dans une interview accordée au site d'information australien Vibe Media, sa conviction quant au développement croissant de ces relations dans les années à venir, étant donné que les deux pays amis partagent, malgré la distance géographique, la même position sur diverses questions régionales et internationales.

L'année 2021 marque le 45ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l'Australie.

"Cet anniversaire est l'occasion de réfléchir à l'évolution de ces relations et à la manière de rapprocher nos deux pays amis car ces relations connaissent actuellement une excellente dynamique, marquée par une volonté commune de favoriser le rapprochement et de saisir les opportunités de coopération existantes, notamment dans le domaine économique", a indiqué M. Medrek.

L'ouverture de l'ambassade d'Australie au Maroc en 2017 constitue un signe concret de l'intérêt manifesté par les autorités australiennes au renforcement de la coopération avec le Royaume, a-t-il ajouté.

"Nous avons un dialogue politique dynamique avec les autorités australiennes, basé principalement sur la coopération multilatérale et les questions mondiales telles que la paix, la sécurité et la lutte contre le terrorisme", a noté le diplomate.

Au sujet de la coopération économique, M. Medrek a souligné que le Maroc et l'Australie souhaitent renforcer davantage leurs échanges économiques en raison du rôle de leadership joué par les deux pays dans leurs régions respectives et de l'abondance des opportunités d'investissement dans de nombreux secteurs.

Concernant le rétablissement des relations avec Israël, le diplomate a souligné qu'il n'y a pas de changement dans l'attachement permanent et soutenu du Maroc à la juste cause palestinienne et sa détermination à continuer de contribuer efficacement et de manière constructive à une paix durable au Moyen-Orient.

"Sa Majesté le Roi avait réitéré la position constante du Royaume du Maroc, à travers un appel téléphonique avec le Président palestinien, M. Mahmoud Abbas en faveur de la question palestinienne, basée sur la solution à deux États, comme convenu au niveau international, ainsi que son attachement aux négociations entre les parties palestinienne et israélienne comme seul moyen de parvenir à un règlement final, durable et global de ce conflit," a-t-il indiqué.

L'ambassadeur a mis en avant le fort attachement des juifs Marocains à leur pays d'origine qui est le résultat de l'ouverture et de la prééminence du dialogue religieux et de la tolérance au sein de la société marocaine.

Concernant la gestion par le Maroc de la pandémie de COVID-19, le diplomate a affirmé que la gestion des frontières était un facteur décisif pour limiter la propagation du virus, ajoutant que les mesures sanitaires nécessaires pour faire face à cette pandémie, dont l'interdiction des rassemblements publics, la distanciation sociale et le port obligatoire des masques, ont été appliquées très tôt.

Il a également rappelé que SM le Roi a lancé en mars 2020 un fonds national de solidarité qui a permis au gouvernement de financer la mise à niveau des dispositifs médicaux, soutenir l'économie nationale, préserver les emplois et atténuer l'impact social de la pandémie.

"Un solide plan de relance a également été mis en place pour aider à atteindre les taux de croissance économique pré-COVID et relancer l'économie nationale," a-t-il ajouté.

M. Medrek a également salué la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté marocaine sur la région du Sahara, ajoutant que la proclamation américaine exprimée par un décret présidentiel s'inscrit dans le contexte d'un soutien croissant à la marocanité du Sahara, qui consacre la prééminence de l'Initiative marocaine pour l'autonomie comme la seule solution viable pour mettre fin à ce conflit artificiel.

En outre, la décision des États-Unis d'Amérique d'ouvrir un consulat dans la ville de Dakhla intervient à un moment où les pays de la communauté internationale ont ouvert plusieurs représentations diplomatiques au Sahara marocain tout au long de l'année dernière, confirmant cette tendance de reconnaissance de la pleine souveraineté du Royaume sur son territoire, a poursuivi l'ambassadeur.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.