Tunisie: Rabhi propose la levée du confinement sanitaire obligatoire pour les personnes venant de l'étranger

Le président du comité national du confinement sanitaire Mohamed Rabhi a proposé la levée du confinement sanitaire obligatoire pour les personnes venant de l'étranger, tout en poursuivant la fermeture des frontières uniquement pour les pays ayant connu l'émergence de nouveaux variants de la Covid-19.

Il a souligné la nécessité de poursuivre la suspension des vols en provenance des pays où de nouvelles souches de la covid-19 ont été détectées et de lever le confinement sanitaire obligatoire pour les personnes venant des autres pays, outre le renforcement du contrôle sanitaire dans les zones portuaires, les aéroports et les passages frontaliers.

Lors d'une réunion tenue lundi par la commission des tunisiens à l'étranger au siège de l'ARP, consacrée à l'audition des membres du comité scientifique de lutte contre le coronavirus que la mesure du confinement obligatoire a pour but de prévenir et d'éviter l'apparition de nouveaux variants en Tunisie, ajoutant que cette mesure doit être révisée vu les circonstances actuelles, notamment le nombre élevé de citoyens sollicitant des autorisations d'exemption de confinement obligatoire, qui affluent par centaines au siège du comité à Tunis.

Évoquant les informations relayées concernant les défaillances et suspicions de corruption pour l'exemption du confinement sanitaire obligatoire, il a indiqué que le ministère de la santé n'a pas la capacité de faire face à tous les dépassements liés à l'opération de confinement obligatoire.

« La mesure du confinement obligatoire imposée aux personnes venant de l'étranger n'a plus de sens lorsque le protocole sanitaire n'est pas respecté par les Tunisiens, en témoigne les manifestations, l'encombrement dans les moyens de transport et autres espaces fermés et ouverts au public », a-t-il signalé.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.