Congo-Brazzaville: Fête du Nouvel An chinois - Les vainqueurs du jeu concours récompensés

A l'occasion de la célébration de la fête du « Nouvel An chinois » un quiz en ligne a été organisé pour permettre aux deux peuples de célébrer la fête ensemble. La remise des prix a eu lieu le week-end dernier à Brazzaville.

La Fête du Printemps ou le « Nouvel An chinois » se célèbre, selon le calendrier chinois, à partir du dernier jour avant le Nouvel An (le réveillon, à savoir le 29e ou 30e jour du 12e mois) jusqu'au 15e jour du premier mois de la nouvelle année (jour appelé « la fête des lanternes »). Pour cette année 2021, ce jour est tombé le 26 février, jour au cours duquel l'ambassade de Chine au Congo a remis des souvenirs aux heureux gagnants.

Le jeu consistait à répondre aux questions sur la fête du Printemps chinois. Il était question que les internautes répondent aux questions en tenant compte de certaines consignes que l'ambassade postait à travers les photos et les vidéos qui permettent de détecter les réponses à donner. A l'issue de la série de trois épisodes de jeu et en fonction des compilations de notes et de performances de chacun, on a pu déceler les gagnants en quatre catégories.

Parlant de l'importance de ce quiz, l'ambassade de Chine, à travers son attaché culturel, monsieur Young, a dit : vu que le Congo et la Chine sont des grands amis, dans une certaine mesure, le « Nouvel An chinois » est aussi une fête pour le peuple congolais, qui accorde également une grande importance aux valeurs familiales, valeurs qui se trouvent au cœur du « Nouvel An chinois ». Ce quiz en ligne a permis aux deux peuples de célébrer la fête ensemble. Il s'agit d'un échange enrichissant entre les deux cultures, car le quiz, non seulement a interrogé les internautes congolais sur la culture liée au « Nouvel An chinois », mais aussi les a encouragés à partager les coutumes et la cuisine congolaise avec le peuple chinois.

Sylvain Maniongui, participant, est parmi les lauréats du jeu concours sur la page Facebook de l'ambassade de Chine au Congo. « J'ai beaucoup salué cette initiative, non pas parce que ça nous permet d'obtenir quelques prix, mais aussi parce que ça a été une occasion de partager la connaissance que nous avons sur la Chine et éventuellement de partager la connaissance que nous avons sur notre propre culture, parce qu'il était question aussi de valoriser la culture du terroir. » Cependant, Sylvain Maniongui aurait souhaité que l'initiative quitte la page Facebook pour un milieu plus physique par l'organisation par exemple des journées culturelles (brassage culturel) en rapport à cette fête.

Ange Manuelle Emilia Banza Moussounda, étudiante, est une habituée des jeux concours sur la Chine et la culture chinoise. « Ce n'est pas pour la première fois que je joue à ce jeu. J'ai l'habitude de gagner. A travers ce jeu, j'ai montré les valeurs chinoises qui sont dans cette fête. J'ai joué sur les trois parties et j'ai gagné. J'en profite pour inviter les autres à s'intéresser à la culture chinoise et à oser jouer. » Les réactions ont été pratiquement les mêmes pour les autres lauréats à l'instar de Parfait Tsouari, Christ Hervé Ingandza, et Béni Gilson Oponga.

Rappelons que pendant la fête des lanternes où la lune est pleine, on a la tradition de se promener dans la nuit pour admirer les lanternes allumées ; de jouer aux devinettes et de manger boulettes de pâte de riz farcies (en majorité sucrées) cuites à l'eau, dont la forme arrondie symbolise la plénitude, la famille réunie et la satisfaction des besoins.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.