Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - L'ordre de passage des candidats sur les médias établi

Les sept candidats à la présidentielle du 21 mars : Denis Sassou N’Guesso, Joseph Kignoumbi Kia-Mboungou, Anguios-Nganguia Engambé, Mathias Dzon, Guy-Brice Parfait Kolélas, Albert Oniangué, Dave Uphrem Mafoula

Le Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC) a organisé le tirage au sort déterminant le passage des messages officiels des candidats à l'élection présidentielle le 2 mars à Brazzaville. Sur les sept prétendants, Guy Brice Parfait Kolélas passera en premier tandis que le prédisent sortant, Denis Sassou N'Guesso, passera en dernier.

Pour l'élection présidentielle du 21 mars, la campagne s'ouvre le 5 du même mois, une période au cours de laquelle les sept candidats en lice se feront connaître auprès des électeurs. Les candidats feront la promotion de leurs projets de société... Ainsi, le tirage au sort fait par le CSLC, sous la supervision d'un huissier de justice devant, entre autres, les directeurs de campagne des candidats, a fixé l'ordre de passage des messages officiels sur les médias.

« Il est question de garantir un accès équitable aux médias ; d'assurer à temps égal la diffusion des messages officiels des candidats à des moments de grande écoute, de favoriser la participation à des émissions spécifiques sur l'élection », a expliqué Philippe Mvouo, président du CSLC.

Ordre de passage des candidats

Guy Brice Parfait Kolélas

Dave Uphrem Mafoula

Mathias Dzon

Anguios Nganguia Engambé

Joseph Kignoumbi Kia-Mboungou

Albert Oniangué

Denis Sassou N'Guesso

Selon Philippe Mvouo cette période ne doit pas laisser cours à de ténébreux propos qui obscurcissent la raison. « L'injure, l'insulte, l'offense, l'outrage n'ont pas de place dans le discours politique », a-t-il rappelé en soulignant que la critique politique d'une idée, d'un programme, d'un bilan est permise.

Le CSLC va assurer le monitoring à travers un contrôle rigoureux des médias audio-visuels et des réseaux sociaux afin d'éviter une communication nocive.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.